Syrie: déclaration de la porte-parole sur la situation à Deraa

Bruxelles, 04/08/2021 - 16:24, UNIQUE ID: 210804_13
Statements by the Spokesperson

Le sud-ouest de la Syrie est confronté à la violence la plus grave et la plus meurtrière depuis 2018. Les tirs d'artillerie intensifs ont tué des dizaines de civils, parmi lesquels des femmes et des enfants, et 10 000 personnes ont été déplacées. L’hôpital national de Deraa, qui dessert 50 000 personnes, a été touché par des tirs de mortiers. Il existe un risque élevé d’escalade dans l’ensemble de province de Deraa et au-delà.

Toutes les parties doivent, à titre de priorité absolue, protéger les habitants de Deraa et garantir un accès humanitaire sans entraves, sûr et durable. L'Union européenne se joint à l’Envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, pour appeler toutes les parties en Syrie à adhérer au principe de protection des civils et au droit international humanitaire et exhorte ces mêmes parties à éviter l’escalade et à rétablir le calme.

Ces attaques montrent une fois de plus qu’il est nécessaire d’intensifier les efforts pour parvenir à une solution politique pacifique et l’UE réaffirme, à cet égard, son soutien à l’Envoyé spécial des Nations unies. Seul un processus politique respectueux de la liberté et de la dignité de l’ensemble du peuple syrien, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU, peut apporter une solution durable au conflit.