Se souvenir de Srebrenica et œuvrer à la réconciliation pour comprendre, guérir et aller de l'avant

12/07/2021 - 14:25
News stories

La commémoration du génocide de Srebrenica vient nous rappeler douloureusement qu'il est nécessaire de nous élever en remparts fermes et décisifs pour la paix, la dignité humaine et toutes les valeurs qui sous-tendent l'Union européenne.

L'UE marque et commémore le 26ème anniversaire du génocide de Srebrenica. Il importe de se souvenir et d'œuvrer à la réconciliation pour comprendre, guérir et avancer.

Comme l'ont déclaré le HR/VP Josep Borrell et le commissaire Olivér Várhelyi:

"Servir la justice et bâtir une société meilleure sont les meilleurs moyens de se souvenir de ceux qui ont été systématiquement et délibérément assassinés. C'est une étape nécessaire dans la construction d'un meilleur avenir commun pour tous les Européens."

Le haut représentant et le commissaire ont évoqué la responsabilité des dirigeants pour ce qui est de réparer les divisions:

"Les dirigeants politiques des Balkans occidentaux doivent montrer l'exemple, reconnaître ce qui s'est passé, honorer les victimes et favoriser véritablement la réconciliation en s'attaquant aux racines de la haine qui a conduit au génocide.

A propos du négationnisme et du révisionnisme, ils ont déclaré:

"Il n'y a pas de place en Europe pour le négationnisme, le révisionnisme et la glorification des criminels de guerre, qui sont contraires aux valeurs européennes les plus fondamentales. Les tentatives de réécrire l'histoire sont inacceptables."

Johann Sattler, chef de la délégation de l'UE et représentant spécial de l'UE, a participé le 11 juillet à la cérémonie qui s'est déroulée au Mémorial du génocide de Srebrenica‑Potočari.

La veille de la cérémonie, l'ambassadeur Sattler a rencontré des représentants du Mémorial du génocide de Srebrenica‑Potočari et a été invité à assister à la remise du prix Nino Catic, à l'occasion de laquelle des journalistes ont été mis à l'honneur pour la couverture du génocide de Srebrenica qu'ils ont assurée sur une longue période.

Les ambassadeurs des États membres et d'autres représentants de l'UE ont également rencontré les autorités locales, des organisations de la société civile et des partenaires internationaux avant et pendant la cérémonie du 11 juillet. Un message vidéo du commissaire Várhelyi a été retransmis au cours de la cérémonie. Charles Michel, président du Conseil européen, a également adressé un message vidéo.

Au cours des semaines qui ont précédé le 11 juillet, des représentants de l'UE ont participé à des débats et à des manifestations en lien avec la commémoration. L'UE a collaboré avec l'UNESCO au projet Social Media for Peace, qui vise à contrer la désinformation et les discours de haine en ligne. L'UE a suivi avec intérêt le lancement de "Looking for Esmir", un livre racontant l'histoire d'habitants de Srebrenica avant les événements tragiques.

Le haut représentant/vice-président a publié sur son blog un article intitulé Le génocide de Srebrenica et l'importance de la réconciliation pour aller de l'avant.

Il a évoqué le prochain Conseil UE‑Bosnie‑Herzégovine:

"Le 13 juillet, je présiderai le Conseil de stabilisation et d'association UE‑Bosnie‑Herzégovine. Ce sera notre première réunion en trois ans. J'attends avec intérêt de pouvoir débattre des défis actuels et de la voie à suivre afin de mettre en œuvre les réformes nécessaires pour rendre la gouvernance plus efficace, renforcer l'état de droit et libérer le potentiel économique. "

Avant de conclure:

"L'adhésion à l'UE est un processus qui exige responsabilité, leadership et vision, ainsi que des efforts communs de l'ensemble de la société. Et tout en commémorant Srebrenica, l'Union européenne réaffirme sa ferme détermination à aider la Bosnie‑Herzégovine à surmonter son passé, à affronter les faits et à diriger les sociétés vers un avenir meilleur. L'histoire de la Bosnie‑Herzégovine fait partie de l'histoire commune de l'Europe et l'avenir du pays, ainsi que celui de l'ensemble de la région des Balkans occidentaux, réside dans l'Union européenne."

 

Liens utiles

Bosnie‑Herzégovine: Déclaration du haut représentant Josep Borrell et du commissaire Olivér Várhelyi, sur l'anniversaire du génocide de Srebrenica https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/101584/bih-statement-high-representative-josep-borrell-and-commissioner-oliv%C3%A9r-v%C3%A1rhelyi-anniversary_fr

Blog du HR/VP: Le génocide de Srebrenica et l'importance de la réconciliation pour aller de l'avant https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/101585/srebrenica-genocide-and-importance-reconciliation-move-forward_en

Message vidéo de Charles Michel, président du Conseil européen

Message vidéo de Olivér Várhelyi, membre de la Commission

Rubriques éditoriales:

Auteur