Zambie: l’Union européenne déploie une mission d’observation électorale

Bruxelles, 22/06/2021 - 18:22, UNIQUE ID: 210622_13
Press releases

À l’invitation du ministère des affaires étrangères de la République de Zambie, l’Union européenne (UE) a décidé de déployer une mission d’observation électorale (MOE) dans le cadre des élections législatives qui se dérouleront le 12 août 2021.

M. Josep Borrell, haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne (HR/VP), a nommé Mme Maria Arena, membre du Parlement européen, cheffe de cette mission d’observation électorale. L’UE a déjà déployé des missions d’observation électorale en Zambie en 2001, 2006, 2011 et 2016, ainsi qu’une mission de suivi électoral en 2019.

Le haut représentant et vice-président, M. Josep Borrell, a fait la déclaration suivante: «L’Union européenne attache une grande importance à son partenariat global avec la Zambie et apprécie l’invitation des autorités zambiennes à déployer une mission d’observation électorale de l’UE lors des prochaines élections. Il s’agira de la cinquième mission électorale déployée par l’UE dans ce pays depuis 2001: cela témoigne de notre volonté d’encourager et de soutenir dans la durée la tenue d’élections pacifiques, crédibles, ouvertes à tous et transparentes en Zambie. Sous la direction de la cheffe de la mission d’observation électorale, Mme Maria Arena, qui a déjà exercé cette fonction à plusieurs reprises, la MOE de l’UE procédera une nouvelle fois à une évaluation indépendante, experte et approfondie du processus électoral dont le succès est important pour consolider la démocratie en Zambie.»

La cheffe de la mission d’observation électorale, Mme Maria Arena, s’est quant à elle exprimée en ces termes: «Je suis très heureuse d’avoir été chargée de diriger cette MOE de l’UE, la cinquième mission de ce type en Zambie et une étape importante dans le long partenariat entre l’Union européenne et la Zambie en matière de développement démocratique. Je me réjouis à la perspective de collaborer avec les autorités nationales, les partis politiques, les candidats et d’autres parties prenantes dans le but de promouvoir un processus pacifique, ouvert à tous, crédible et transparent.»

L’équipe centrale de la MOE de l’UE, composée de onze experts électoraux, arrivera à Lusaka à la fin du mois de juin. Au cours de la deuxième semaine de juillet, un total de 32 observateurs à long terme rejoindront la mission et seront déployés dans tout le pays. Environ 30 observateurs à court terme, recrutés sur place, viendront renforcer la mission le jour du scrutin. La MOE de l’UE restera dans le pays jusqu’au terme du processus électoral.

Selon la méthodologie d’observation électorale de l’UE, la mission fera une déclaration préliminaire et tiendra une conférence de presse à Lusaka après les élections. Le rapport final, qui comprendra un ensemble de recommandations pour les futurs processus électoraux, sera présenté et transmis aux parties prenantes, une fois l’ensemble du processus électoral achevé.

Languages: