Ukraine/Russie: déclaration du porte-parole sur la condamnation du président de l’Assemblée des Tatars de Crimée (Mejlis)

Bruxelles, 03/06/2021 - 16:06, UNIQUE ID: 210603_15
Statements by the Spokesperson

Le 1er juin, un prétendu tribunal dirigé par la Russie dans la ville ukrainienne de Simferopol a condamné par contumace M. Refat Chubarov, président du Mejlis, l’organe autonome du peuple tatar de Crimée, à six ans de prison et à une amende pour des accusations motivées par des considérations politiques.

L’Union européenne ne reconnaît pas l’annexion illégale de la péninsule de Crimée par la Russie et ne reconnaît donc pas, et ne reconnaîtra pas cette «peine» prononcée par un tribunal illégal. La condamnation de M. Chubarov constitue une grave violation de ses droits humains et un nouvel exemple de la persécution de la communauté tatare de Crimée par les «autorités» russes.

Elle illustre en outre l’importante détérioration de la situation des droits de l’homme dans la péninsule de Crimée depuis son annexion illégale. L’interdiction des activités du Mejlis doit être annulée sans plus tarder.

L’UE réaffirme que tous les citoyens ukrainiens détenus illégalement dans la péninsule de Crimée doivent être immédiatement libérés.