RDC: Déclaration du Haut Représentant/Vice-Président Josep Borrell et Commissaire de la gestion des crises Janez Lenarčič sur les attaques en Ituri

Brussels, 03/06/2021 - 19:51, UNIQUE ID: 210603_25
Joint Statements

L’Union européenne condamne avec la plus grande fermeté les massacres de civils commis ces derniers jours en République démocratique du Congo, en particulier dans les Provinces de l’Ituri et du Nord Kivu. L’UE réitère sa préoccupation sur les activités persistantes des groupes armés, accusés de crimes de guerre et de graves violations des droits humains et du droit international humanitaire dans ces provinces. Les auteurs de ces actes doivent être traduits en justice par les autorités.

L’Union européenne renouvelle son attachement au respect du droit international humanitaire par toutes les parties prenantes. Elle invite les autorités congolaises et les forces de sécurité engagées à renforcer la protection des populations civiles.

L’Union européenne réaffirme son soutien à tous ceux qui sont engagés au plus près des populations pour faire face aux conséquences de l’éruption du volcan Nyiragongo et venir en aide aux populations déplacées soit en raison de l’insécurité persistance, soit en raison des calamités naturelles. La sécurité des travailleurs humanitaires et leur libre accès aux zones sinistrées sont des conditions indispensables pour assurer la protection et le soutien aux populations affectées.

Les efforts visant à s’attaquer aux causes de l’insécurité et de l’instabilité dans les Provinces de l’Est de la République démocratique du Congo doivent être accélérés et se traduire dans les faits.