Éthiopie: déclaration du haut représentant, Josep Borrell, et du commissaire à la gestion des crises, Janez Lenarčič, concernant les restrictions de l'accès humanitaire au Tigré

Brussels, 14/05/2021 - 15:31, UNIQUE ID: 210514_4
Joint Statements

Les Nations unies ont confirmé que les forces militaires entravaient l'accès de l'aide humanitaire à certaines parties du Tigré. L'UE a demandé à plusieurs reprises l'accès total de l'aide humanitaire à toutes les zones, ainsi que le retrait immédiat des troupes érythréennes.

Malgré les engagements pris par les autorités éthiopiennes à cet égard, la réalité sur le terrain est que les blocus des forces armées entravent gravement la capacité de l'aide à atteindre les zones rurales, où la crise humanitaire est la plus dure. Au moins 5,2 millions de personnes sur 5,7 millions ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence au Tigré. Selon les Nations unies, il n'a été possible d'accéder qu'à environ 12 % environ des trois millions de personnes ayant besoin d'abris d'urgence et d'articles non alimentaires, depuis le 3 mai.

L'utilisation du blocage de l'aide humanitaire comme arme de guerre constitue une violation grave du droit international humanitaire et met en danger la vie de millions de personnes. Une assistance immédiate et complète devrait être fournie afin d'éviter la famine. Les personnes responsables d'avoir fait délibérément obstacle à l'accès en temps utile à l'aide humanitaire devront en répondre.

Languages: