PIAA - Projet Intégré d’Assainissement d’Antananarivo

27/04/2021 - 17:32
Multisector

Le Projet Intégré d'Assainissement d'Antananarivo (PIAA) a été mis en place pour protéger la ville d’Antananarivo et ses agglomérations des inondations en améliorant les réseaux d’assainissement.

Coût total (EUR) 34.185.000

Financement de l'Union européenne (EUR) : 3.000.000

Durée 4 ans et 10 mois

Pays partenaire : Madagascar

Région d'intervention : Analamanga - Commune d’Antananarivo et commune périphériques

Partenaire de mise en œuvre : Agence Française de Développement (AFD)

Bénéficiaires : 

Le PIAA vise deux groupes cibles principaux: d'une part, l’ensemble des agents des institutions ayant une compétence dans la gestion de la problématique des inondations au niveau de l’agglomération d’Antananarivo et, d'autre part, les habitants eux-mêmes, et en particulier ceux des zones les plus affectées par les inondations.

Objectif global : Répondre au problème de réhabilitations de certaines infrastructures clés pour la gestion des inondations de la capitale Antananarivo, tout en accompagnant les institutions existantes dans une réflexion plus globale de prévention et de gestion de l’assainissement et des risques d’inondation.

Objectifs spécifiques : 

Le Programme Intégré d’Assainissement d’Antananarivo (PIAA) a pour finalité d’améliorer les conditions de santé et de vie des habitants de l’agglomération d’Antananarivo en :

  1. clarifiant le cadre sectoriel de l’assainissement du Grand Antananarivo;
  2. maitrisant mieux les risques d’inondation dans l’agglomération ;
  3. améliorant le fonctionnement des réseaux d’assainissement ; et
  4. optimisant les bénéfices sanitaires pour les populations concernées.

Présentation du projet :

Le PIAA comporte quatre composantes :

  • une composante d’études portant, d'une part, sur le schéma directeur assainissement du Grand Antananarivo et, d'autre part sur les inondations causées par les crues des rivières, études qui alimenteront la mise à jour en cours du plan directeur d’urbanisme de l’agglomération;
  • une composante d’investissements prioritaires par la réalisation de travaux de réhabilitation des réseaux d’assainissement de la ville. Une première phase de travaux urgents suivie d’une seconde phase incluant les actions prioritaires définies par le plan directeur;
  • le renforcement des capacités des acteurs au niveau institutionnel, organisationnel et individuel, visant à améliorer la durabilité du secteur de l’assainissement ; et
  • une composante d’actions de proximité sur la sensibilisation à l’hygiène et à la maitrise du risque d'inondation auprès des populations des quartiers les plus vulnérables en termes d'inondations.

Plus d'informations

Équipes éditoriales: