UE - République de Corée: 17e réunion du comité mixte

Brussels, 10/02/2021 - 11:27, UNIQUE ID: 210210_15
Press releases

L’Union européenne et la République de Corée prennent acte des progrès accomplis dans les relations bilatérales malgré la COVID-19 lors de leur réunion annuelle du comité mixte

La 17e réunion du comité mixte entre l’Union européenne (UE) et la République de Corée s’est déroulée, pour la première fois en vidéoconférence, le 9 février 2021. Elle a été l’occasion de passer en revue les résultats de la coopération bilatérale et stratégique et de définir la future collaboration dans la perspective d’un sommet prévu plus tard cette année à Séoul.

Depuis l’établissement du partenariat stratégique en 2010, l’UE et la République de Corée ont approfondi et renforcé leurs relations. Le partenariat renforcé repose sur un ensemble complet de traités, à savoir un accord-cadre, un accord de libre-échange et un accord-cadre de participation pour les opérations de gestion de crises menées par l’UE, dans le cadre duquel la République de Corée contribue à la force navale de l’UE en Somalie - opération Atalanta. Ces accords, qui couvrent les relations politiques, économiques et commerciales, ainsi que la coopération en matière de sécurité, sont mis en œuvre au moyen de quelque 40 comités, groupes de travail et dialogues bilatéraux.

Les deux partenaires ont partagé leurs expériences respectives en matière de gestion de la pandémie de COVID-19. Ils ont réaffirmé leur volonté de mettre au point des vaccins et des traitements de nouvelle génération afin de lutter contre la pandémie et de réagir aux éventuelles épidémies à l’avenir. Les partenaires sont convenus de renforcer la coordination en matière de mise en œuvre des stratégies de relance économique après la pandémie de COVID-19 afin de veiller à ce qu’elles soient vertes, numériques, socialement inclusives et fondées sur un commerce libre et équitable.

Dans ce contexte, l’UE et la République de Corée ont souligné leur volonté d’unir leurs forces pour mettre en œuvre l’accord de Paris, y compris dans la perspective de la COP26 à Glasgow, qui repose sur une transition vers une économie circulaire et une énergie propre. Cela fait suite aux discussions qui ont eu lieu lors d’une troisième réunion fructueuse du groupe de travail bilatéral sur l’environnement, l’énergie et le changement climatique qui s’est tenue le 4 février 2021. En ce qui concerne la coopération en matière de recherche, d’innovation et de TIC, les partenaires se sont félicités des possibilités d’approfondir les échanges bilatéraux et la coopération dans le cadre du dialogue numérique UE-République de Corée lancé récemment, ainsi que dans le domaine de la recherche et de l’innovation au titre du programme-cadre Horizon Europe 2021-2027. Les partenaires ont discuté de l’évolution de la législation coréenne en matière de protection des données, ce qui renforce encore la convergence entre l’UE et la République de Corée, et salué la conclusion des discussions sur une décision sur l’adéquation des données au niveau technique. Les deux partenaires sont également convenus de poursuivre leur travail conjoint sur la connectivité et de tenir la première session du nouveau dialogue UE-République de Corée sur les transports au deuxième semestre de 2021.

En matière de commerce et d’investissement, les discussions ont principalement porté sur la mise en œuvre de l’accord commercial entre l’UE et la République de Corée. L’UE et la République de Corée se sont accordées sur le fait que l’accord commercial fonctionnait bien et procurait des avantages substantiels et équilibrés aux deux parties. Toutefois, dans certains domaines, des difficultés subsistent. En particulier, l’UE a invité la République de Corée à poursuivre ses efforts en vue de la mise en œuvre effective du chapitre de l’accord commercial relatif au commerce et au développement durable (CDD).

L’UE a pris acte de la publication du rapport du groupe d’experts désigné dans la procédure bilatérale de règlement des différends au titre de l’accord commercial sur le respect, par la législation et les pratiques coréennes en matière de travail, des engagements pris dans le chapitre CDD. L’UE attend de la Corée qu’elle donne suite aux recommandations du groupe d’experts et aborde la question lors de la prochaine réunion du comité CDD. L’UE a également invité la République de Corée à lever les obstacles persistants à l’importation de produits animaux de l’UE (notamment le bœuf, le porc et la volaille), fondés sur des exigences et procédures sanitaires et phytosanitaires coréennes qui ne sont pas conformes à l’accord commercial. Pour ce qui est des défis à l’échelle de la planète, les deux partenaires ont confirmé leur attachement au multilatéralisme, à un ordre international fondé sur des règles et à des échanges commerciaux libres et équitables, et leur volonté de rejeter le protectionnisme, ainsi que leur souhait de renforcer la coopération au sein des instances internationales, notamment les Nations unies, l’OMC et le G20.

La délégation de l’UE était conduite par M. Gunnar Wiegand, directeur exécutif pour l’Asie et le Pacifique au Service européen pour l’action extérieure. La délégation de la République de Corée était conduite par M. Lee Seong Ho, vice-ministre des affaires économiques, ministère des affaires étrangères.
La prochaine réunion du comité mixte UE-République de Corée aura lieu à Bruxelles en 2022.

Languages: