European Union External Action

Syrie: déclaration du haut représentant, Josep Borrell, et du commissaire à la gestion des crises, Janez Lenarčič, concernant le vote du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'aide transfrontière

Bruxelles, 12/07/2020 - 17:33, 12/07/2020 - 17:33, UNIQUE ID: 200712_4
Joint Statements

Le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies a adopté samedi une résolution très attendue sur l'aide transfrontière, qui est essentielle pour aider les personnes victimes du conflit en Syrie.

Nous saluons les efforts qu'ont déployés sans relâche, au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, les auteurs de la résolution (l'Allemagne et la Belgique), ainsi que tous les autres États membres de l'UE et pays partageant la même vision, pour faire adopter cette résolution afin d'assurer le maintien d'une aide transfrontière essentielle à la population syrienne.

Néanmoins, il est extrêmement préoccupant de constater que la résolution, adoptée après plusieurs vétos de la Russie et de la Chine, n'autorise qu'un seul point de passage sur les deux que l'ONU pouvait emprunter jusqu'alors. L'approche peu constructive adoptée par certains membres du Conseil de sécurité est d'autant plus regrettable en cette période où les besoins n'ont jamais été aussi importants et dans le contexte de la pandémie due au coronavirus.

Le point de passage de Bab al-Hawa est désormais le seul que l'ONU peut emprunter pour fournir une aide humanitaire essentielle. L'autorisation d'un seul point de passage entravera l'acheminement d'une aide d'urgence vitale à des centaines de milliers de personnes qui en ont besoin dans le nord-ouest de la Syrie. Dans ses rapports du 21 février (lien externe) et du 24 juin, le Secrétaire général de l'ONU a appelé à un accès humanitaire total, durable et sans entrave aux populations en détresse dans toutes les régions de la République arabe syrienne, par tous les moyens possibles, notamment l'intensification des acheminements à travers les lignes de front et les frontières.

L'Union européenne souscrit à cette requête et continuera à tout mettre en œuvre pour fournir une aide aux populations dans le besoin en Syrie, même dans la situation actuelle, où l'espace humanitaire ne cesse de se rétrécir.

L'Union européenne rappelle qu'il n'y a pas de solution militaire au conflit syrien. La solution ne peut être que politique. Tel était l'un des principaux messages de la quatrième conférence de Bruxelles sur l'avenir de la Syrie et des pays de la région (cliquez sur le lien pour envoyer un courriel), organisée conjointement par l'UE et l'ONU, qui s'est tenue le 30 juin 2020. L'UE invite toutes les parties à participer de bonne foi à la mise en œuvre pleine et entière de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU.

Tags: