European Union External Action

La troisième réunion du dialogue politique à haut niveau entre l'UE et l'Iran se tiendra le 20 novembre à Téhéran. Les deux délégations seront respectivement conduites par Mme Helga Maria Schmid, Secrétaire générale du SEAE et par M. Abbas Araghchi, vice-

Bruxelles, 20/11/2017 - 20:44, UNIQUE ID: 171120_19
Press releases

CORRIGENDUM - Le président de l'Union africaine, M. Alpha Condé, et la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, se sont entretenus au téléphone le 18 novembre afin d'évoquer les informations effroyables faisant état de traitements inhumains, notamment d'esclavage, que subissent des migrants présents en Libye. Ils ont tous deux condamné sans réserve ces actes ignobles et sont fermement résolus à demander qu'il soit immédiatement mis fin à ces pratiques criminelles, ainsi qu'au trafic d'êtres humains. Ils soutiennent tous deux les demandes adressées aux autorités libyennes afin qu'elles agissent sans retard pour lutter contre les auteurs de ces crimes et traduire ceux-ci en justice.

Le président de l'Union africaine, M. Alpha Condé, et la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, se sont entretenus au téléphone le 18 novembre afin d'évoquer les informations effroyables faisant état de traitements inhumains, notamment d'esclavage, que subissent des migrants présents en Libye. Ils ont tous deux condamné sans réserve ces actes ignobles et sont fermement résolus à demander qu'il soit immédiatement mis fin à ces pratiques criminelles, ainsi qu'au trafic d'êtres humains.

Ils soutiennent tous deux les demandes adressées aux autorités libyennes afin qu'elles agissent sans retard pour lutter contre les auteurs de ces crimes et traduire ceux-ci en justice.

Mme Mogherini, haute représentante et vice-présidente, a rappelé que l'UE est déterminée à continuer de soutenir les efforts déployés par l'ONU pour assurer le respect des droits de l'homme et améliorer les conditions de vie des migrants sur le territoire libyen.

Mme Mogherini et M. Condé ont également évoqué la question de la coopération positive entre l'ONU et des pays africains pour permettre le retour, en toute sécurité, de leurs ressortissants bloqués en Libye. Grâce au soutien de l'UE à l'OIM, plus de 10 000 migrants ont aussi pu regagner leur pays d'origine sur une base volontaire. Dans le même temps, le soutien financier apporté par l'UE au programme du HCR pour la réinstallation des personnes en provenance de la Libye qui ont besoin d'une protection internationale a également permis la réinstallation initiale d'un certain nombre de personnes.

Le président de l'UA et la haute représentante sont également convenus de la nécessité de poursuivre la coopération de l'UE avec les pays africains, notamment ceux du G5 Sahel, ainsi qu'avec l'Union africaine, afin de lutter activement contre les réseaux de trafiquants et de passeurs.

L'Union africaine et l'Union européenne partagent les principes universels de la dignité humaine et sont déterminées à œuvrer de concert afin de garantir leur mise en œuvre intégrale.

Languages: