Arabie saoudite: premier dialogue sur les droits de l'homme avec l'UE

Brussels, 28/09/2021 - 07:26, UNIQUE ID: 210928_3
Press releases

L'Union européenne et le Royaume d'Arabie saoudite ont tenu leur tout premier dialogue sur les droits de l'homme lundi à Bruxelles. Ce dialogue a été l'occasion d'échanger de manière approfondie sur un large éventail de sujets.

L'UE s'est félicitée des réformes qui ont lieu en Arabie saoudite, en particulier dans le domaine socio-économique; des mesures importantes ont été prises pour faire progresser les droits des femmes en Arabie saoudite. L'UE a encouragé les autorités saoudiennes à œuvrer en faveur du plein exercice, par les femmes, de l'ensemble de leurs droits fondamentaux.

L'UE s'est enquise des réformes judiciaires prévues et a pris acte des modifications récemment opérées dans le système de la kafala (parrainage), y compris les réformes de la législation du travail qui sont entrées en vigueur en mars 2020. L'UE a encouragé les autorités saoudiennes à étendre leur champ d'application aux travailleurs domestiques. Les progrès accomplis par l'Arabie saoudite dans la lutte contre la traite des êtres humains ont également été constatés.

Le dialogue a aussi permis de soulever des questions préoccupantes en matière de droits de l'homme. L'UE a fait part de ses inquiétudes au sujet de l'environnement globalement restrictif concernant les droits civils et politiques, y compris la liberté d'expression, la liberté de réunion et d'association et la liberté de religion ou de conviction. L'UE a évoqué la récente augmentation du nombre d'exécutions et a encouragé les autorités saoudiennes à instaurer un moratoire, première étape vers l'abolition de la peine de mort. L'UE a également posé des questions sur les conditions de détention et a soulevé le cas de plusieurs défenseurs des droits de l'homme saoudiens.

L'UE a en outre encouragé l'Arabie saoudite à ratifier les principaux traités internationaux relatifs aux droits de l'homme et des travailleurs et à coopérer avec les procédures spéciales des Nations unies. Les coprésidents sont convenus d'organiser le prochain dialogue sur les droits de l'homme en Arabie saoudite en 2022.

Le représentant spécial de l'UE pour les droits de l'homme, M. Eamon Gilmore, conduisait la délégation de l'UE. La délégation saoudienne était conduite par le président de la Commission des droits de l'homme, M. Awwad bin Saleh Al-Awwad. Des représentants des États membres de l'UE participaient en tant qu'observateurs.