European Union External Action

EUBeach clean up à Maurice : Plus de 200 kilos de déchets divers collectés en moins de deux heures et lancement d'une campagne de sensibilisation

30/09/2020 - 06:18
News stories

Le lagon et les plages du sud-est de l’île Maurice ont récemment été le théâtre d’un déversement de près de 600 tonnes d’hydrocarbures suite au naufrage d’un navire de transport de marchandises en vrac. Cette catastrophe, qui a suscité une vague d’émotion à Maurice et à l'étranger, a un impact environnemental conséquent (pollution du lagon, des plages et des mangroves et conséquences négatives sur la vie marine). Mais au-delà de la pollution par les hydrocarbures, c'est l'accumulation de déchets et en particulier de plastique qui continuent à défigurer les zones côtières de la région.

"Alors que j'étais venu pour constater la présence persistante d'hydrocarbures sur la côte sud-est de l'île, j'ai été particulièrement choqué de constater un autre type de pollution : une quantité considérable de déchets, principalement du plastique", témoigne un de nos collègues.

Cette situation appelle à une véritable prise de conscience et à une action collective immédiate.

Fort de notre engagement pour la protection des océans, nous avons décidé de nous mobiliser pour contribuer à l'effort de nettoyage des plages et des mangroves qui est en cours dans le sud-est de l'île et continuer à sensibiliser les citoyens à l’importance de protéger les océans. A travers cette action, nous faisons preuve de solidarité envers les communautés locales et les opérateurs touristiques de la région affectés par la pollution. Nous faisons également preuve d'engagement pour protéger le capital naturel de l’île, qui est un élément essentiel de son attractivité touristique. Notre action a deux volets:

  • Action de nettoyage: nous avons mobilisé une cinquantaine de personnes, y compris les membres de notre personnel et les membres de la Team Europe, pour une action de nettoyage de déchets sur la plage publique de Rivière des Créoles dans le sud-est de l'île. Nous avons également participé, avec les travailleurs locaux, aux opérations menées par la compagnie française Le Floch Dépollution qui est mobilisée depuis le mois d'août pour nettoyer les zones affectées par le déversement d'hydrocarbures.
  • Sensibilisation: nous avons lancé une campagne d'un mois (18 septembre – 18 octobre) à la radio et sur les médias sociaux pour sensibiliser une large audience aux différentes thématiques de protection des océans (changement climatique, pollution plastique, marées noires, mangroves, etc.). Nous avons, par ailleurs, soutenu à travers notre projet "sustainable island" la signature d'un protocole d'accord entre la Tourism Authority et l'organisation non gouvernementale Reef Conservation pour la sensibilisation des opérateurs du tourisme dont le métier est directement lié à la mer à l'importance des mangroves pour les communautés côtières.

"Quand je suis venu ici (dans les mangroves à Vieux Grand Port) il y a six semaines, la nappe d'hydrocarbures m'arrivait jusqu'au mollets et l'odeur était très forte. Aujourd'hui, il reste encore un peu d'hydrocarbures mais le plus gros travail a été fait. De plus l'air est beaucoup plus respirable", témoigne un des participants à l'action de nettoyage.

Cette action est une initiative conjointe de la Délégation de l’Union européenne et de la Tourism Authority; elle marque le lancement sur le terrain de la campagne "Nou lagon nou leritaz, ensam anou protez nou laplaz" (Notre lagon, notre héritage, ensemble protégeons notre plage) pour protéger le lagon de l’île Maurice et sensibiliser la population, et notamment la jeunesse, à l'importance de la préservation de l'océan et des zones côtières.

Les membres de la Team Europe (Ambassade de France, Antenne de la Region Réunion et coopération allemande) ont également participé à cette action organisée dans le contexte de la campagne globale EUBeachCleanup qui a lieu chaque année, depuis quatre ans, aux mois de septembre et octobre à travers le monde.

Secciones editoriales: