European Union External Action

Mme Mogherini se félicite des résultats du Conseil des affaires étrangères

18/01/2016 - 00:00
News stories

La date d'application de l’accord sur le nucléaire iranien, le 16 janvier, marque un tournant pour la sécurité et la stabilité dans la région, tout en ouvrant de nouvelles voies de coopération bilatérale avec l’Iran, a déclaré Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'UE, à l'issue du Conseil des affaires étrangères.

La haute représentante a communiqué aux ministres le projet de la visite qu'elle effectuera à Téhéran avec des membres de la Commission européenne, afin de couvrir différents aspects de la coopération éventuelle de l’UE avec l’Iran.
 
Les ministres ont également adopté les conclusions du Conseil sur une série de points: «S'agissant de la Libye, nous savons tous que l'heure est grave. Comme vous le savez, j'ai rencontré il y a dix jours le premier ministre désigné et les membres de la présidence du Conseil. Nous avons commencé à examiner les priorités de l'appui que l’Union européenne pourra fournir au futur gouvernement d'entente nationale», a déclaré Mme Mogherini.
 
Le Conseil a également adopté à l'unanimité les conclusions concernant le processus de paix au Moyen-Orient: «Le texte constitue une bonne base pour notre position commune et notre participation au processus de paix au Moyen-Orient avec les parties sur le terrain, mais aussi avec la communauté internationale et les partenaires régionaux.»
 
Les ministres ont consacré toute la matinée à la Syrie, à l’Iraq et à l’évolution de la situation dans la région depuis le début de l’année, en particulier compte tenu des tensions accrues entre l’Arabie saoudite et l’Iran après les exécutions à Riyad et les réactions en Iran. Ils ont appelé toutes les parties à désamorcer les tensions, en vue notamment de protéger le processus visant à mettre un terme au conflit en Syrie. 
 
«C’est la voie à suivre. Les pourparlers politiques doivent débuter entre les parties syriennes à Genève. Nous avons fixé à l’unanimité les priorités pour l’Union européenne, en coordination avec les États membres, afin de soutenir activement le travail de l’envoyé spécial des Nations unies, M. Staffan de Mistura,» a déclaré Mme Mogherini. 
 
Les ministres ont également eu des discussions très importantes avec le ministre jordanien des affaires étrangères, M. Nasser Judeh.
«La Jordanie est l’un de nos plus importants partenaires — si ce n'est le plus important — dans cette région très agitée. C'est un îlot de stabilité comme elle se définit elle-même et nous sommes tous d'accord au sein de l’Union européenne sur la nécessité d'investir dans la résilience et la stabilité du pays. En effet, notre travail ne consiste pas seulement à gérer la crise, mais aussi à investir dans les pays qui font preuve d'une très grande résilience et d'une très grande stabilité en ces temps difficiles.» 
 
Les ministres ont également préparé la conférence de Londres qui aura lieu le 4 février. Il s'agira d'une conférence des donateurs, mais également d'une conférence politique qui, comme l'espère la haute représentante, apportera une contribution essentielle à la stabilité et à la gestion de la crise en Syrie et alentour.
 
Les ministres ont par ailleurs discuté de l’Ukraine, réitérant le soutien total de l’UE à la pleine mise en œuvre de l’accord de Minsk. Ils ont mis l'accent sur le processus de réforme en Ukraine, notamment la réforme du système judiciaire, celle de l’administration publique et la décentralisation, et reconnu les efforts consentis par les autorités ukrainiennes ces derniers mois pour progresser dans ce domaine.
 
 
Lien vers la vidéo: http://ec.europa.eu/avservices/video/player.cfm?ref=I114991 
 

Conclusions du Conseil 

sur la Libye
ow.ly/2bwOki 

sur le processus de paix au Moyen-Orient
http://europa.eu/!RT46qB 

Languages: