European Union External Action

Chine: le haut représentant/vice-président, Josep Borrell, et le conseiller d'État/ministre des affaires étrangères, Wang Yi, ont tenu le 11e dialogue stratégique UE-Chine

Brussels, 28/09/2021 - 18:36, UNIQUE ID: 210928_17
Press releases

Le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, et le conseiller d'État/ministre des affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, ont tenu par vidéoconférence le 11e dialogue stratégique UE-Chine, le 28 septembre 2021. Ils ont discuté des relations entre l'UE et la Chine, ainsi que de questions internationales et régionales, notamment la situation en Afghanistan, au Myanmar et dans la région indo-pacifique. Ils ont également abordé certains enjeux mondiaux tels que le changement climatique et la lutte contre la pandémie.

En faisant le point sur l'évolution des relations bilatérales entre l'UE et la Chine, le haut représentant a réaffirmé la validité de l'approche multiple adoptée par l'UE à l'égard de la Chine, dans toutes ses dimensions. Il a fait observer que, même si des désaccords persistaient, l'UE et la Chine devaient continuer d'entretenir des contacts intenses dans un certain nombre de domaines importants.

Le haut représentant s'est félicité de la tenue, le 27 septembre, du deuxième dialogue à haut niveau entre l'UE et la Chine sur l'environnement et le climat, qui a témoigné de l'importance des ambitions croissantes des grandes économies en matière de climat, ce qui est de nature à contribuer de manière décisive à la réussite de la COP 26. Il a salué la décision de la Chine de mettre un terme au financement de centrales à charbon à l'étranger. MM. Josep Borrell et Wang Yi ont aussi procédé à un échange de vues sur l'importance que revêt la fourniture de vaccins dans les pays en développement, le haut représentant soulignant la contribution importante de l'UE au mécanisme COVAX.

Le haut représentant a insisté sur la nécessité d'aborder les questions relatives aux droits de l'homme et de reprendre le dialogue UE-Chine sur les droits de l'homme, élément essentiel d'une relation mature. Il a indiqué espérer que la prochaine réunion puisse avoir lieu avant la fin de l'année. Cela sera essentiel pour s'employer à résoudre les désaccords entre l'UE et la Chine. Dans ce contexte, MM. Josep Borrell et Wang Yi ont également discuté de la situation au Xinjiang et à Hong Kong.

Lors de la discussion sur Taïwan, le haut représentant a souligné que l'UE avait toujours appliqué et continuerait d'appliquer avec constance sa politique d'une Chine unique. Parallèlement, il est dans l'intérêt de l'UE et de ses États membres de développer la coopération avec Taïwan, un partenaire économique important dans la région et partageant les mêmes valeurs, sans reconnaissance du statut d'État.

Le dialogue stratégique a également porté sur la stratégie de l'UE dans la région indo-pacifique, dont le caractère inclusif et l'approche coopérative ont été mis en avant par le haut représentant. En ce qui concerne l'accord de défense entre l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni ("AUKUS"), dont la création a fait l'objet d'une annonce récente, le haut représentant s'est félicité de la déclaration commune des présidents Biden et Macron. Il a également évoqué les échanges fructueux qu'il a eus en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, notamment avec son homologue américain, le secrétaire d'État Antony Blinken.

Le haut représentant et le conseiller d'État ont eu l'occasion de procéder à un échange de vues sur d'autres questions internationales et régionales. Pour ce qui est du Myanmar, ils ont relevé que l'UE et la Chine avaient des intérêts similaires et nourrissaient des préoccupations analogues concernant le pays et la stabilité régionale. En ce qui concerne l'Afghanistan, le haut représentant a mentionné la nécessité d'une coordination étroite entre les partenaires internationaux sur les aspects politiques et humanitaires et l'importance de calibrer soigneusement les actions futures pour le bien des Afghans.

Languages:
Tags: