European Union External Action

Déploiement des vaccins de l’initiative COVAX : défi réussi pour la Guinée

10/08/2021 - 13:57
News stories

L’équipe Europe accueille les vaccins du mécanisme COVAX à l’aéroport de Conakry le 11 Avril 2021. ©Union européenne

Le 11 Avril 2021 à l’aéroport de Conakry, la Guinée recevait un premier lot de 194 400 doses de vaccins contre la COVID-19 grâce au mécanisme COVAX, dont la Team Europe est le principal contributeur.

Les vaccins reçus étaient des vaccins du fabriquant Astra Zeneca, dont la date d’expiration était fixée au 29 Juillet 2021. L’arrivée de ces vaccins a été à la fois un soulagement et un défi pour les autorités sanitaires guinéennes. En effet, celles-ci se sont vues confier la tâche de mettre en place les moyens logistiques et humains nécessaires pour vacciner la population avant l’expiration de ce lot. 

Près de trois mois plus tard, les résultats sont plus que concluants : le stock d’Astra Zeneca a été entièrement utilisé, et un second lot de 586 000 doses de vaccins Astra Zeneca et Pfizer est attendu pour le mois d’août à travers le mécanisme COVAX.

Au total, à la date du 5 Août 2021, plus de 565 000 personnes ont reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19 à Conakry, ce qui représente 28% de la population de la capitale. Parmi eux, 339 000 ont reçu un schéma vaccinal complet. En province, à la date du 11 juillet 2021, plus de 235 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin, dont 115 000 sont totalement vaccinés.

Jusqu’à la fin de la campagne de vaccination, la Guinée a commandé 5,8 millions de doses tous vaccins confondus, dont 1,3 millions sont attendues au mois d’août.

Image d'illustration. Un agent de santé prépare une dose de vaccin. ©Memisa

Ce succès dans la gestion des stocks de vaccins s’explique par une stratégie de vaccination complète et multi-acteurs, correctement menée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), agence de mise en œuvre du Ministère de la Santé guinéen.

Celle-ci a élaboré un Plan national de déploiement des vaccins qui inclut tous les aspects de la campagne de vaccination tels que la mise en place des centres de vaccination, le transport et stockage des vaccins, les besoins humains, matériels et

financiers, ainsi que la stratégie de communication nécessaire pour encourager les populations à se faire vacciner.

L’ANSS a présenté les différents volets de la campagne de vaccination aux partenaires techniques et financiers afin qu’ils puissent appuyer certaines activités, en synergie. La Team Europe a répondu présente puisque les ONG financées par l’Union européenne Memisa, la Croix-Rouge française et Search for Common Ground ont accepté d’apporter leur appui, ainsi que l'agence de coopération allemande GIZ.

Ce nouvel appui vient s’ajouter à de nombreuses autres initiatives de la Team Europe visant à aider directement la population à confronter la pandémie, pour un montant total de plus de 45 millions d’euros depuis le début de la pandémie en mars 2020.  

« Si nous voulons battre cette maladie virulente, il est absolument crucial de procéder aux vaccinations, sans hésitation. Tant que la situation ne sera pas sûre pour tout le monde, personne ne sera en sécurité », a déclaré Josep COLL, ambassadeur de l’Union européenne en Guinée. « L’UE reste et restera aux cotes de la Guinée pour surmonter ce défi », a conclu M. COLL.  

 

  • En savoir plus : regarder la vidéo « COVAX : Arrivée en Guinée de 194 400 doses de vaccins »

Tags:
Rubriques éditoriales: