Mission d’observation électorale de l'Union européenne
Tunisie 2018

Le Chef de la MOE UE à Tunis

27/04/2018 - 23:22
News stories

Fabio Massimo CASTALDO, Chef observateur de la Mission d’observation électorale del’Union européenne en Tunisie et membre du Parlement européen, est arrivé mercredi 25 avril à Tunis.

Au cours de sa visite, il a rencontré le Président de l’Assemblée des représentants du peuple, ainsi que des acteurs clés du processus électoral, dont l’ISIE et des partis politiques en compétition.

 

« À travers cette mission d’observation électorale, l’Union européenne renouvelle son engagement aux côtés du peuple tunisien dans cette phase cruciale pour l’enracinement de sa démocratie » a-t-il déclaré à son arrivée à Tunis.

« Ces élections sont un pas historique dans la réalisation de la décentralisation, un des objectifs essentiels de la Constitution. Elles vont faire venir la démocratie participative au niveau local, là où se gèrent les problèmes du quotidien, et où les citoyens peuvent vraiment faire entendre leur voix. »

Fabio Massimo CASTALDO est vice-président du Parlement européen, où il est membre - entre autres - des Commissions des affaires étrangères et constitutionnelles, de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb, de la Délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée et membre de la commission parlementaire mixte UE-Tunisie.

M. CASTALDO – en tant que député européen - a déjà observé les élections en Tunisie il y a quatre ans, dans le cadre de la MOE UE Tunisie 2014.

 

 

Deux jours après le scrutin, le Chef observateur présentera une déclaration préliminaire contenant les principales conclusions de la mission sur ces élections lors d’une conférence de presse.

Dans les deux mois quisuivront l’annonce des résultats définitifs, M. CASTALDO reviendra en Tunisie pour présenter un rapport final plus détaillé incluant, le cas échéant, des recommandations concrètes en vue de l’amélioration des processus électoraux venir.

L’UE a déployé cette mission d’observation en réponse une invitation formulée par l’ISIE et par les autorités tunisiennes.

 

(photos: Sophia Baraket)

Rubriques éditoriales: