Mission d’observation électorale de l'Union européenne 

Madagascar 2018

Biélorussie: déclaration du porte-parole sur la condamnation de Katsiaryna Baryssevitch et d'Artsiom Sarokine

Brussels, 03/03/2021 - 14:26, UNIQUE ID: 210303_16
Statements by the Spokesperson

Le 2 mars, à l'issue d'un procès tenu à huis clos, Katsiaryna Baryssevitch, journaliste du site d'information TUT.BY, et Artsiom Sarokine, médecin, ont été condamnés à six mois et deux ans d'emprisonnement respectivement pour le rôle qu'ils ont joué dans la révélation de la véritable cause de la mort de Raman Bandarenka. Selon des informations fiables, M. Bandarenka a, de manière honteuse, été battu à mort le 11 novembre 2020 par des personnes associées aux forces de l'ordre. Les responsables n'ont pas été traduits en justice.

Depuis trop longtemps, les Biélorusses sont privés de leurs libertés fondamentales, y compris la liberté d'expression et d'information, et de leurs droits les plus élémentaires, tels que le droit à un procès transparent et équitable. Ces violations sont inacceptables et vont à l'encontre des engagements qu'a pris la Biélorussie au niveau international en matière de respect des droits de l'homme. L'UE continuera de soutenir la population biélorusse dans sa demande légitime de démocratie et de respect des libertés fondamentales. L'Union européenne continuera de soutenir activement les efforts déployés pour recueillir les preuves des actes de torture et de répression commis en Biélorussie et pour faire en sorte que les responsables rendent compte de leurs actes.