European Union Election Observation Mission
Ghana, 2016

A l’occasion de l’arrivée des premiers vaccins en RDC, l’Union européenne et ses Etats membres avec représentation à Kinshasa réaffirment leur soutien au pays dans la lutte contre la COVID-19

Brussels, 03/03/2021 - 10:28, UNIQUE ID: 210303_15
Press releases

(Kinshasa, 3 mars 2021) Le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, a formellement réceptionné le premier lot de 1,7 million de doses de vaccins contre la COVID-19 et un peu plus d’un million de seringues, arrivés mardi 2 mars au soir à l’aéroport de N’Djili. Ces vaccins ont été fournis à la demande du gouvernement de la République démocratique du Congo par le mécanisme multilatéral COVAX, dont l’Union européenne et ses Etats membres (« l’Equipe Europe ») sont parmi les principaux bailleurs de fonds. Ils seront employés dans le cadre de la stratégie nationale de vaccination.

Le mécanisme COVAX a été mis sur pied pour permettre aux pays à faible et à moyen revenu qui le souhaitent (92 pays au total, dont la RDC) d’avoir accès aux vaccins en fonction de leurs besoins et de leur stratégie nationale.

COVAX est codirigé par GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation), la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l'OMS. Son objectif est d'accélérer le développement et la fabrication des vaccins COVID-19, et de garantir un accès juste et équitable pour tous les pays du monde.

L’Equipe Europe a mobilisé jusqu’à présent plus de 8 milliards d’euros (9,6 milliards de dollars américains) pour aider les pays africains dans leur lutte contre la COVID-19. En particulier, l’apport de l’Equipe Europe au mécanisme COVAX se chiffre à 2,2 milliards d’euros (2.6 milliards de dollars américains), un sérieux gage d’atteindre d’ici fin 2021 la cible d’achat de 2 milliards de doses, dont au moins 1,3 milliard de doses destinées aux 92 pays bénéficiaires à revenu faible ou intermédiaire.

Mme. Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, a également annoncé le 19 février dernier un apport supplémentaire de 100 millions d’euros pour le déploiement des campagnes de vaccination en Afrique, dans les pays les plus fragiles, en conjonction avec le Centre africain de contrôle et prévention des maladies (ACDC). En République démocratique du Congo, ces apports viennent s’ajouter à l’aide humanitaire déjà apportée (comme le pont aérien organisé par l’Equipe Europe en juin 2020 par exemple) et aux appuis au renforcement du système de santé mis en œuvre sur le long-terme.

L’Union européenne et ses Etats membres entendent soutenir, comme partenaires de référence, la riposte du gouvernement et du peuple congolais à la pandémie.

Sources (non exhaustif) :

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_21_690

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/IP_21_701  

https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/joint_communication_global_eu_covid-19_response_en.pdf

https://myintracomm.ec.europa.eu/dg/INTPA/notice-board/Pages/20210224z.aspx

Editorial Sections: