United Nations (UN)

Déclaration de la porte-parole au sujet de la récente élection de nouveaux États membres au Conseil des droits de l’homme

Brussels, 22/10/2019 - 10:21, UNIQUE ID: 191022_3
Statements by the HR/VP

Consécutivement à l’élection, la semaine dernière, de 14 nouveaux États membres au Conseil des droits de l’homme pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2020, l’Union européenne fait part de sa vive inquiétude quant à la situation des droits de l'homme dans certains des pays élus.

Elle pointe en particulier du doigt la gravité des violations des droits de l’homme au Venezuela, telle qu’elle ressort des conclusions du rapport de la Haute‑Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme sur la situation dans ce pays, dont l’incidence sur la population ne peut être passée sous silence.

Les membres du Conseil des droits de l’homme sont tenus de respecter les normes les plus élevées en matière de promotion et de protection des droits de l'homme et de coopérer au moyen des procédures et mécanismes spéciaux créés par celui-ci, dont les missions d'information.

Dans ces circonstances, l’UE exhorte l’ensemble des États en question à préserver l’intégrité et la crédibilité du Conseil des droits de l’homme dans l’accomplissement de son mandat institutionnel et à respecter l’indépendance de la Haute‑Commissaire et de son bureau. L’UE continuera de surveiller rigoureusement la conduite des nouveaux membres du Conseil des droits de l’homme.

 

Languages: