European Union External Action

EEAS content

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, s'est rendue ce jour à Kaboul pour débattre de la situation politique actuelle ainsi que des initiatives de l'Union européenne visant à soutenir la paix en Afghanistan.

Mme Federica Mogherini a rencontré le président de la République islamique d'Afghanistan, M. Ashraf Ghani, et la première dame d'Afghanistan, Mme Rula Ghani, ainsi que le chef de l'exécutif, M. Abdullah Abdullah. Au cours de sa visite, Mme Mogherini a également procédé à un échange de vues avec le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, M. Tadamichi Yamamoto.

La visite a permis de souligner la ferme détermination de l'UE à soutenir un processus de paix mené et pris en charge par l'Afghanistan. L'Union européenne a présenté une offre en cinq points pour soutenir le processus de paix, comme l'a souligné la haute représentante lors de la conférence ministérielle sur l'Afghanistan tenue en novembre dernier à Genève: 1) aider le gouvernement à rendre le processus de paix plus inclusif; 2) soutenir les réformes, y compris la réforme du secteur de la sécurité; 3) instaurer des mesures d'incitation en faveur de la réintégration des anciens combattants; 4) avoir l'UE comme garant du processus de paix; et 5) soutenir le commerce et les infrastructures transfrontières, ainsi que la connectivité régionale.

Il y a quelques années à peine, parler de paix semblait relever de la gageure. Aujourd'hui, toutefois, l'Afghanistan se trouve à un moment critique de son histoire. Vous disposez d'une occasion unique pour commencer à discuter des perspectives de paix dans le pays", a déclaré Mme Mogherini lors d'un point de presse commun avec le président Ghani. "Non seulement l'attention et la priorité que l'Union européenne a amplement et systématiquement accordées aux Afghans ne se sont jamais démenties ces dernières années, mais nous sommes prêts à poursuivre dans cette voie. Nous nous tiendrons à vos côtés dans ce chemin difficile mais important et, comme toujours, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour accompagner les Afghans et leurs institutions élues démocratiquement en ce moment particulier de leur histoire."

Lors de ses réunions à Kaboul, la haute représentante a insisté sur trois conditions pour que les résultats de toute négociation s'inscrivent dans la durée. D'abord, un cessez-le-feu accepté par les talibans et des négociations de paix avec le gouvernement afghan. Ensuite, une équipe de négociation inclusive, composée de représentants de l'ensemble de la société afghane, y compris de femmes. "Il a été prouvé au niveau international que tout accord de paix négocié également par des femmes a 40 % de chances en plus de résister à l'épreuve du temps; il est donc dans l'intérêt du résultat des négociations d'avoir des femmes autour de la table", a déclaré Mme Mogherini. "Ici en Afghanistan, les femmes constituent une partie très importante de la société. Leur inclusion dans tout processus de paix est le gage d'une paix prise en charge et menée par les Afghans.". Enfin, elle a souligné que les réalisations politiques, économiques et sociales des dix-huit dernières années, en particulier en ce qui concerne les droits des femmes, des filles, des enfants et des minorités, doivent être préservées et renforcées.

À la lumière de l'élection présidentielle à venir, la haute représentante/vice-présidente a également débattu avec le président Ghani de la nécessité de respecter le programme électoral.


Outre le soutien politique apporté au lancement d'un processus de paix, l'UE contribue à atténuer la crise humanitaire qui sévit à l'heure actuelle, une aide de plus de 200 millions d'euros ayant été fournie depuis 2014. La semaine dernière, la Commission européenne a annoncé la fourniture d'une aide de 27 millions d'euros en faveur de ceux qui sont les plus touchés par le conflit, par les inondations dévastatrices survenues au début de mars et par la sécheresse.

Pour en savoir plus:

Intervention de la haute représentante/vice-présidente lors du point de presse commun avec le président de l'Afghanistan, M. Ashraf Ghani

Fiche d'information sur les relations entre l'UE et l'Afghanistan

Site web de la délégation de l'Union européenne en Afghanistan

 

 

Équipes éditoriales: