United Nations (UN)

Un nouveau chapitre dans la coopération entre l'Union européenne et le Maroc

18/01/2019 - 15:54
News stories

Suite à l'adoption par le Parlement européen de l'amendement de l'accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE), la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini, en visite à Rabat, a été reçue au Palais Royal par le roi Mohammed VI. Cette audience a permis de passer en revue les différents volets du partenariat stratégique et de s’accorder sur la nécessité de faire face, ensemble, aux défis multiples de la région, afin d’en saisir les opportunités.

Mme Mogherini s'est également entretenue avec le Chef du Gouvernement du Maroc, Saadeddine El Othmani et avec le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.  Les échanges ont porté sur les voies à suivre pour relancer la coopération dans tous les secteurs entre l'UE et le Maroc.

"Le Maroc est déjà un partenaire stratégique de l'Union européenne, un partenaire clé de notre voisinage immédiat, oriental et méridional, avec lequel nous avons développé un partenariat durable et précieux pendant cinquante ans. Nous aspirons maintenant, tous les deux, à un saut qualitatif dans nos relations pour bâtir un partenariat à vocation régionale qui regarde la Méditerranée, qui regarde le monde arabe et l'Afrique, qui soit à la hauteur de nos attentes - des attentes de nos citoyens des deux côtés de la Méditerranée - et qui nous permettent d'atteindre nos objectifs communs tant en Méditerranée qu'en Afrique," a déclaré la Haute Représentante.

En 2018, l'Union européenne a appuyé le Maroc dans le domaine de la bonne gouvernance, du développement régional, de la jeunesse, avec trois projets importants d'une valeur totale de 190 millions d'euros.

"Notre nouveau partenariat renforcé sera aussi important pour faciliter un rapprochement encore plus important entre le Maroc et l'Union européenne, qui s'inscrit dans le prolongement de la réforme que le Maroc a entamée avec la constitution de 2011; et je veux amener ici le message très fort et très clair que l'Union européenne est prête à soutenir le Maroc et ses priorités nationales dans ce contexte," a-t-elle ajouté.

"Cette nouvelle phase nous permettra aussi de discuter encore mieux et encore plus des questions qui ont besoin d'être discutées entre voisins et partenaires, comme nous le sommes, telles que la sécurité et les migrations. Nous voulons profiter du bon travail et de l'expertise marocaine dans ce domaine pour avoir un véritable échange avec un partenaire, partager nos expériences et obtenir, au Maroc et en Europe, de meilleurs résultats."

"Je suis convaincue que les prochains mois vont représenter une opportunité exceptionnelle pour nous d’ouvrir un chapitre encore plus productif et intense de coopération entre l’Union européenne et le Maroc," a affirmé Mme Mogherini. 

L'Union européenne suit avec beaucoup d'espoir et de soutien le nouvel élan observé et l'engagement entre les parties lors des discussions à Genève en décembre qui constituent un signe positif et un espoir pour la solution du processus au Sahara occidental. Il est important que cet engagement se poursuive en vue d'une nouvelle réunion dans les mois à venir.

L'Union européenne soutient pleinement le travail des Nations unies, et de son Envoyé spécial pour le Sahara occidental, Horst Koehler. "Nous sommes prêts à soutenir le travail des Nations unies sur ce dossier afin de trouver une solution à un conflit qui dure depuis plus de quarante ans," a indiqué Mme Mogherini.