European Union External Action

EEAS content

International Migration Day, MIGRATION

«Les migrations exigent des alliances fondées sur la coopération, à l’échelle mondiale: aucun pays n’est capable à lui seul de faire face aux migrations, ni en Europe ni ailleurs dans le monde», a déclaré la haute représentante Federica Mogherini.

L’Organisation internationale pour les migrations, un partenaire de confiance de l’UE, a choisi comme thème «Des migrations dignes» pour marquer la Journée internationale des migrants de cette année, invitant la communauté internationale à garantir les droits fondamentaux des migrants, leur sécurité et leur dignité.

Aujourd’hui, l’Union européenne «réaffirme sa détermination constante à protéger les droits humains des migrants, à prévenir les périlleux voyages clandestins et à assurer, au lieu de cela, des voies d’entrée sûres et légales».

Des progrès importants ont été réalisés par l’UE et ses États membres dans la mise en œuvre de tous les volets de l’agenda européen en matière de migration.

Les opérations de l’UE en mer Méditerranée ont permis de sauver plus de 690 000 vies. La coopération trilatérale fructueuse entre l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations unies a permis à plus de 39 000 personnes de retourner dans leurs foyers sur une base volontaire, en bénéficiant d’une aide à la réintégration.

En outre, le fonds fiduciaire d’urgence de l’UE continue à jouer un rôle déterminant dans la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière: plus de 4 milliards d’euros ont été mobilisés en faveur d’initiatives importantes sur le terrain.

L’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, lancée en décembre 2016 en réponse à la nécessité urgente de sauver et protéger des vies, soutient plus de 55 000 migrants qui rentrent au pays au moyen d’une assistance à l’accueil après leur arrivée et d’une aide à la réintégration dans leur pays d’origine.

L’initiative conjointe UE-OIM poursuit des activités dans des domaines aussi variés que l’éducation, la sensibilisation de l’opinion publique, la formation, la cohésion sociale ainsi qu'une couverture médiatique éthique, humaine et s'appuyant sur des faits en matière de migrations.

L’UE continuera à chercher des solutions communes avec ses partenaires dans le monde.

Le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, auquel l’UE a contribué activement,comporte une forte dimension humaine et repose sur le droit international relatif aux droits de l’homme. Il sera un point de référence important pour la coopération internationale en matière de migration.

«C’est en œuvrant de concert, dans un esprit de responsabilité partagée, que nous pourrons conjointement faire des migrations, d’un défi commun, une opportunité commune», a déclaré Mme Mogherini.