European Union External Action

EEAS content

Le 12 décembre, la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré M. Eduardo Stein, le représentant spécial conjoint pour les réfugiés et migrants vénézuéliens de la région, qui a été nommé par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en septembre dernier à Bruxelles. Ils ont débattu des moyens de soutenir les gouvernements nationaux dans leurs efforts pour veiller à la protection et aux besoins d'un nombre croissant de réfugiés vénézuéliens, et de la nécessité d’assurer une réponse internationale et régionale coordonnée à la crise des migrants vénézuéliens.

Federica Mogherini a exprimé le soutien sans faille de l’Union européenne au mandat de M. Stein, et a réaffirmé l’engagement renforcé de l’Union à soutenir les efforts nationaux, régionaux et multilatéraux visant à atténuer les effets de la crise des réfugiés et des migrants, ainsi que les besoins les plus urgents de la population à l’intérieur du pays. Mme Mogherini a également mis en exergue la coopération étroite avec l’OIM et le HCR à cet égard.

L’UE a alloué plus de 55 millions d’euros à l’aide d’urgence et à l’aide au développement en faveur des personnes dans le pays et dans la région, dont un récent paquet de mesures d’urgence supplémentaire d'un montant de 20 millions d’euros.

La haute représentante/vice-présidente a également rappelé la nécessité de s'attaquer aux causes profondes qui amènent tant de vénézuéliens à fuir leur pays. La recherche d'une solution politique pacifique à la crise vénézuélienne demeure donc au cœur de l’action de l’UE.

Lors de leur rencontre, la haute représentante a informé le représentant spécial conjoint des échanges qui ont eu lieu à ce sujet au sein du Conseil des affaires étrangères du 10 décembre dernier. À cette occasion, les ministres des affaires étrangères de l’UE ont discuté d'un accroissement de l'aide humanitaire et de la possibilité de mettre en place un groupe de contact international sur le Venezuela, dans le but de contribuer à créer les conditions permettant de reprendre ultérieurement un processus politique.