Les femmes, la paix et la sécurité: déclaration du haut représentant/vice-président Josep Borrell sur le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies

Brussels, 29/10/2020 - 13:30, UNIQUE ID: 201029_7
Statements by the HR/VP

À l’occasion du 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité, nous célébrons un tournant dans la manière dont la communauté internationale aborde la question de la paix et de la sécurité et, plus spécifiquement, de l’impact des conflits sur les femmes et les jeunes filles. Leur expérience unique est essentielle dans les processus de consolidation et de maintien de la paix. Il ne peut exister de véritable paix ni de sécurité sans elles.

L’Union européenne soutient ardemment cette résolution ainsi que les neuf autres résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies qui constituent un cadre pour asseoir le rôle des femmes dans la paix et la sécurité. Ces résolutions nous guident vers l’égalité entre les femmes et les hommes dans la paix et la sécurité.

Mais aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de nouvelles résolutions. Nous avons besoin de les mettre en application sur le terrain. Nous en avons besoin pour parvenir à une paix et une sécurité plus inclusives et pour nous attaquer aux causes profondes et aux vecteurs de conflits, de violences et d’inégalités.

La crise sanitaire mondiale actuelle et l’augmentation des cas de violences à l’égard des femmes dans le monde rendent plus nécessaire que jamais de protéger les droits des femmes et de faire en sorte que les hommes et les femmes soient représentés et entendus à niveau égal sur toutes les questions liées à la réaction à la pandémie et au redressement suite à celle-ci. Sans une égalité de représentation, nos politiques et nos actions resteront inefficaces.

Aujourd’hui, les images d’une jeune Soudanaise sur le toit d’une voiture ou de femmes menant l’opposition en Biélorussie sont des symboles de paix, de démocratie et de changement. Loin des gros titres, des femmes syriennes et yéménites œuvrent également à bâtir la paix et la réconciliation dans leurs pays. Des femmes servent sous les drapeaux de l’UE et des Nations unies pour assurer la sécurité et contribuer à la paix sur trois continents.

Il est de plus en plus urgent de renforcer notre engagement en faveur de la résolution 1325. Le moyen le plus efficace d’y parvenir est de collaborer au niveau multilatéral et de répondre collectivement aux défis mondiaux actuels.

Au sein de l’Union, nous restons pleinement déterminés à intégrer une perspective de genre et à garantir la participation des femmes à tous les niveaux dans les contextes liés à la paix et à la sécurité tels que les processus de paix, la médiation, mais aussi la protection, la consolidation et la reconstruction de l’État.  Cela inclut de promouvoir une participation accrue de femmes à nos missions et opérations PSDC.

Nous continuerons à mettre en œuvre une politique étrangère et de sécurité plus forte et davantage tournée vers l’égalité des sexes et demeurons résolus à soutenir l’égalité entre les hommes et les femmes ainsi que l’autonomisation des jeunes filles. Nous coopérerons avec tous les partenaires pour mettre en œuvre le plan d’action de l’UE sur les femmes, la paix et la sécurité.

Les Nations unies peuvent toujours compter sur notre engagement sans faille à collaborer avec tous nos partenaires, les États membres, les organisations et la société civile — tous les hommes, toutes les femmes, tous ensemble.

Languages: