St Pierre and Miquelon

L’UE et le Brésil ont tenu leur huitième dialogue à haut niveau sur les droits de l’homme

Brussels, 10/10/2019 - 08:51, UNIQUE ID: 191010_11
Joint Statements

Le huitième dialogue à haut niveau sur les droits de l’homme entre l’Union européenne et le Brésil s’est tenu le 9 octobre 2019 à Bruxelles.

Le dialogue a été une nouvelle fois l’occasion d’un large échange de vues sur des questions bilatérales et multilatérales, notamment sur le renforcement des droits des femmes et des personnes LGBTI, sur le racisme et la discrimination ainsi que sur les droits des peuples autochtones, des défenseurs des droits de l’homme et des personnes handicapées. L’UE et le Brésil ont mis l’accent sur le trentième anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant. Les deux parties ont également abordé la question du rapport entre la corruption, le commerce et l’internet, d’une part, et les droits de l’homme, d’autre part, et ont étudié les moyens d’intensifier la coopération sur les questions d’intérêt stratégique.

S’agissant des questions multilatérales, le Brésil et l’UE ont discuté de l’actualité des droits de l’homme à Genève et à New York, évoquant notamment le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, l’examen périodique universel et la troisième commission de l’ONU.

Le dialogue a été précédé, le 8 octobre 2019, d’un séminaire de la société civile UE-Brésil qui a rassemblé des représentants des sociétés civiles européenne et brésilienne et qui a porté sur la situation actuelle et les bonnes pratiques en matière de droits de l’homme dans l’Union européenne et au Brésil. Les représentants de la société civile ont présenté leurs conclusions et leurs recommandations aux représentants de l’UE et du Brésil, présentation suivie d’une discussion, à l’occasion du dialogue.

De manière générale, les discussions ont montré qu’il existait de part et d’autre une volonté, fondée sur une convergence de vues et des valeurs partagées, de continuer à promouvoir et à améliorer la situation des droits de l’homme au niveau tant national qu’international.

Dans ce contexte et pour garantir la poursuite d’une interaction régulière sur ces questions, les deux parties sont convenues de continuer à entretenir des contacts entre les sessions périodiques du dialogue sur les droits de l’homme. À cet effet, le Brésil a invité le représentant spécial de l’UE, M. Eamon Gilmore, à se rendre dans le pays.

Le dialogue à haut niveau sur les droits de l’homme a été coprésidé, côté UE, par M. Eamon Gilmore, représentant spécial de l’Union européenne pour les droits de l’homme, et M. Hugo Sobral, directeur exécutif adjoint pour les Amériques au Service européen pour l’action extérieure. Côté Brésil, la réunion a été coprésidée par l’ambassadeur Fábio Mendes Marzano, secrétaire chargé de la souveraineté nationale et de la citoyenneté au sein du ministère des affaires étrangères, et M. Sergio Queiroz, secrétaire chargé de la protection globale au sein du ministère de la famille, des femmes et des droits de l’homme.