St. Maarten

Colombie: le haut représentant Josep Borrell s'est entretenu avec le président Iván Duque Márquez

Brussels, 22/05/2021 - 20:37, UNIQUE ID: 210522_2
Press releases

Le haut représentant et vice-président Josep Borrell a eu un entretien téléphonique avec le président colombien Iván Duque Márquez vendredi soir.

Ils se sont entretenus de la situation dans le pays et du soutien que l'Union européenne pourrait apporter pour surmonter la crise actuelle. Le haut représentant a exprimé la solidarité de l'UE avec la Colombie face aux défis actuels, qui découlent d'une multitude de revendications formulées par la population, dont les griefs ont été attisés par l'impact socioéconomique de la pandémie de COVID-19, qui a fait augmenter jusqu'à 42 % la pauvreté au sein de la population. Il a accueilli avec satisfaction les mesures prises par les autorités pour accorder aux réfugiés vénézuéliens un statut de protection en Colombie, compte tenu de la pandémie.

Le haut représentant a souligné qu'il importe de respecter et de protéger les droits de l'homme, y compris le droit de manifester pacifiquement. Il a exprimé une nouvelle fois la préoccupation que lui inspire le recours excessif à la violence, et a demandé que tous les incidents liés à cette situation fassent l'objet d'une enquête. Il a déploré que des barrages routiers prolongés empêchent la fourniture de produits de base à la population et aient une incidence négative sur le pays. Il a également appelé les autorités à faire preuve de retenue et à respecter les droits de l'homme dans le cadre des mesures prises pour régler la question des barrages.

Le haut représentant a encouragé le président à trouver une solution pour surmonter la crise actuelle par le dialogue et la négociation, ainsi que par l'élaboration d'un programme inclusif pour la jeunesse. Il a souligné qu'un tel dialogue devrait conduire à la définition et à la mise en œuvre d'actions concrètes et contribuer à favoriser la réconciliation. À cet égard, il s'est félicité des initiatives lancées par le gouvernement pour dialoguer avec toutes les parties prenantes, en particulier les jeunes. Il a salué l'intention du président de faire en sorte que les auteurs de brutalités et de violations soient amenés à répondre de leurs actes.

Enfin, le haut représentant a insisté sur l'importance que revêt la stabilité politique de la Colombie pour l'UE, car une crise pourrait toucher l'ensemble de la région. Sur ce point, il a rappelé que l'UE était prête à coopérer et a proposé le soutien de cette dernière, ainsi que son investissement à titre personnel, en vue de désamorcer les tensions, d'instaurer un climat de confiance et de promouvoir un dialogue inclusif.

Languages: