South Georgian and South Sandwich Islands

Déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de l’UE sur le second tour de l'élection présidentielle en Tunisie

15/10/2019 - 16:33
Publications

Mission d’observation électorale de l’UE : Le peuple tunisien s’est mobilisé pour la dernière étape d’un marathon électoral réussi, marquée par une campagne tardive et restreinte

 

Tunis, 15/10/2019 – Le second tour de l’élection présidentielle le 13 octobre s’est déroulé dans le calme et les opérations électorales ont été conduites avec efficacité et transparence, a souligné la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) en Tunisie, qui a déployé le jour du scrutin 75 observateurs dans 401 bureaux de vote. 

 

« La bonne tenue du scrutin conforte la place prépondérante que la Tunisie occupe sur la scène démocratique régionale depuis 2011 », a souligné Fabio Massimo Castaldo, chef de la MOE UE.  « La Mission constate avec satisfaction qu’avec 55 % le taux de participation provisoire est le plus élevé de la séquence des trois scrutins législatifs et présidentiels initiée le 15 septembre », a par ailleurs relevé le chef des observateurs de l’UE.

 

La Mission prend note des résultats provisoires annoncés le 14 octobre par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) selon lesquels les candidats Kaïs Saïed et Nabil Karoui ont obtenu respectivement 72,71 % et 27,29 % des votes. « Les résultats provisoires reflètent un choix très net effectué par les électeurs tunisiens », a déclaré M. Castaldo.

 

La Mission a évalué positivement les opérations de vote et de dépouillement dans une large majorité des bureaux observés. La présence d’un représentant des candidats Kaïs Saïed et Nabil Karoui a été enregistrée dans environ 70 % des bureaux observés, ainsi que dans un tiers des 27 centres de collecte des résultats, tous évalués positivement par la Mission. Les représentants des candidats, de même que les observateurs nationaux présents dans 42 % des bureaux de vote, ont généralement pu travailler sans entrave dans les bureaux de vote et centres de collecte observés par la MOE UE.

 

La campagne électorale, durant laquelle la Mission a une nouvelle fois appelé au respect du principe de l’égalité des chances, a été généralement peu visible avec une relative accélération après la libération du candidat Nabil Karoui à deux jours seulement de la fin de la campagne. Cette mesure judiciaire a facilité la participation de ce dernier aux côtés de Kaïs Saïed au débat télévisé organisé le 11 octobre sur la chaîne publique nationale, un événement qui a permis aux électeurs tunisiens de mieux connaître les profils des candidats et leurs projets.

 

Durant la période de campagne, l’accès direct des deux candidats aux médias était limité, et la couverture s’est focalisée sur la situation judiciaire de Nabil Karoui. L’unité de monitoring de la MOE UE a relevé des infractions, notamment sur Nessma TV, la chaîne dont M. Karoui est actionnaire. De plus, la Mission a observé lors du silence électoral 113 publicités payantes en ligne en faveur des candidats, en infraction avec la réglementation. 

 

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne, arrivée le 23 août, restera présente en Tunisie jusqu’à publication des résultats définitifs des élections présidentielle et législatives, et présentera ultérieurement un rapport final sur l’ensemble du processus, assorti de recommandations pour le renforcement des scrutins futurs.

 

Secțiuni editoriale: