Lancement du Programme de Sécurité Frontalière Multi-pays (PSFMP)" en Jamaïque, en Haïti et en République dominicaine

Haiti, 10/12/2020 - 15:54, UNIQUE ID: 201210_29
Joint Statements

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lancement du Programme de Sécurité Frontalière Multi-pays (PSFMP)" en Jamaïque, en Haïti et en République dominicaine

Port-au-Prince, 04 décembre 2020 - Le Gouvernement de la République d’Haïti, le Forum des Caraïbes (CARIFORUM) et l’Union européenne lancent, ce vendredi 4 décembre 2020, le Programme de Sécurité Frontalière Multi-pays (PSFMP)" en Jamaïque, en Haïti et en République dominicaine

Le programme, doté d’un financement du Fond européen de développement (FED) de 5,4 M USD, a pour objectif d’accroître la sécurité régionale en Jamaïque, en Haïti et en République dominicaine à travers : 1) la mise en place d’un système de gestion et d’échange d’informations entre les services de détection et de répression; 2) l’amélioration des capacités de surveillance des frontières maritimes et terrestres contre le crime transnational organisé; 3) le renforcement des compétences des institutions nationales en matière d'enquête et de leur capacité à organiser des opérations conjointes d'interception et d'identification des organisations criminelles organisées, et 4) le renforcement de la prévention et de la lutte contre le trafic des personnes.

La gestion des contrôles aux frontières est essentielle pour lutter contre le crime organisé transnational dans le monde entier. Des contrôles frontaliers efficaces, des fonctionnaires bien formés aux points de contrôle et une bonne gestion des flux de personnes guidée par le renseignement sont essentielles pour prévenir et combattre le crime organisé aux frontières. La région des Caraïbes a une longue histoire de migration transfrontalière et, dans de nombreux cas, il existe des failles dans le contrôle des frontières.

Le Rapport sur le développement humain dans les Caraïbes (2016) indique que « le crime et l’insécurité des citoyens sont les préoccupations dominantes dans l’évaluation des progrès multidimensionnels dans la Caraïbe ». Parmi les plus grandes menaces à la sécurité et au développement durable de la région figurent les activités criminelles transnationales organisées très lucratives axées sur le trafic de drogue et d’armes illicites et également sur le trafic d’êtres humains et le blanchiment d’argent.

Les trois premiers volets de ce programme seront mis en œuvre en partenariat avec une agence des États membres de l'UE, la Fondation Internationale et Ibéro-américaine pour l’Administration et les Politiques Publiques (FIIAPP), et les institutions de Police d’Haïti, Jamaïque et la République dominicaine afin de garantir une expertise adéquate en matière de sécurité. La composante de lutte contre le trafic d’êtres humains sera mise en œuvre par l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en raison de son mandat spécifique et de ses compétences techniques en la matière dans la région.

 

 

-FIN-

Editorial Sections: