Niue and the EU

Comité de pilotage et comité de suivi opérationnel du projet Secutchad

02/07/2020 - 21:27
News stories

Un projet d'un maillage sécuritaire des forces de sécurité intérieure tchadiennes sur la zone de la frontière entre le Tchad et le Cameroun, ainsi que du Lac Tchad a organisé ses derniers comité de pilotage et comité de suivi opérationnel le 25 juin 2020

e

Le 25 juin 2020 se sont tenus les derniers comité de pilotage et comité de suivi opérationnel du projet Secutchad, en présence du Directeur Général du Ministère de l’Economie et de la Planification du Développement et du Chargé d’affaires a.i de la Délégation de l’UE au Tchad.

Le projet Secutchad a été financé par l’UE (sur le Fonds Fiduciaire d’Urgence) pour un montant de plus de 6,5 milliards FCFA et mis en œuvre durant plus de 3 ans par l’association Coginta afin de contribuer à la sécurité intérieure du Tchad en améliorant l'offre quotidienne de sécurité et les relations entre les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) et la population. Cette action visait à mettre en place un dispositif de 1.500 hommes - sans précédent dans la sous-région - au travers d'un maillage sécuritaire des FSI tchadiennes sur la zone de la frontière entre le Tchad et le Cameroun, ainsi que du Lac Tchad.

L’UE se félicite des apports essentiels du projet, qui a permis :

• La mise en place d’infrastructures et d’équipements permettant de renforcer les capacités opérationnelles des trois forces bénéficiaires (Gendarmerie nationale, Police nationale et Garde nationale et nomade du Tchad), et en particulier le développement et la formation d’une composante nautique de la gendarmerie dotée de moyens de communication performants, qui permet d’organiser des patrouilles sur le fleuve et d’assurer ainsi une surveillance de la frontière avec le Cameroun

• La réalisation de nombreuses formations à destination de près de 2000 agents des forces de sécurité

• L’élaboration du Plan provincial de sécurité et de développement (PPSD) de la province du Lac, en coordination avec le PNUD et les autorités locales

• La création d’une structure de coordination de l’action sécuritaire des 3 forces dans la province du Lac et sur le lac lui-même, le Centre opérationnel de coordination (COC), bijou technologique permettant une réaction rapide et coordonnée des trois forces au bénéfice des populations

• Le renforcement de la relation entre les populations et les Forces de Sécurité Intérieure par le biais de plusieurs actions importantes :

- La diffusion des codes d'éthique et de déontologie et la Charte de déontologie qui en découle

- Les campagnes de sensibilisation auprès des populations

- L'appui au Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de Bol.

Le projet laisse donc au Tchad dispose des outils performants et utiles à tous. Dès lors que le projet prend fin et dans l’attente d’une éventuelle suite, la DUE a insisté sur la nécessité d’en garantir la durabilité.

Rubriques éditoriales: