Niue and the EU

Gestion civile des crises par l'UE: les États membres examinent les progrès accomplis en vue de renforcer la PSDC civile

Brussels, 14/11/2019 - 19:30, UNIQUE ID: 191114_17
Press releases

Les missions PSDC civiles jouent un rôle essentiel dans l'action de l'Union européenne en tant que garant de la sécurité; elles contribuent à relever les défis en matière de sécurité, notamment la criminalité organisée, le terrorisme et les menaces hybrides, et concourent ainsi à atteindre le niveau d'ambition fixé dans la stratégie globale de l'UE. Un an après qu'est intervenu un accord visant à renforcer les capacités des missions civiles de gestion de crise, les directeurs de la politique de sécurité des États membres de l'UE, invités par le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et la présidence finlandaise, se sont réunis aujourd'hui à Bruxelles pour la première conférence annuelle d'examen sur le pacte en matière de PSDC civile.

Ils ont discuté avec plusieurs services de l'UE des progrès accomplis jusqu'à présent et ont décidé des mesures à prendre à l'avenir pour doter la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) civile de capacités accrues et en accroître l'efficacité et la réactivité. Ils sont convenus que le pacte en matière de PSDC civile a commencé à produire des résultats tant au niveau national (par exemple, mécanismes de coordination structurés dans le cadre de la coopération interministérielle) qu'au niveau central à Bruxelles (par exemple, renforcement des structures organisationnelles pour optimiser l'utilisation des ressources humaines mises à disposition par les États membres).

Cette réunion était la première de quatre conférences annuelles d'examen qui porteront sur le pacte. Le dialogue a été convoqué conjointement par le SEAE et la présidence finlandaise; y ont participé les directeurs de la politique de sécurité des États membres issus des ministères des affaires étrangères, de la justice et de l'intérieur, ainsi que les services compétents de l'UE.

Contexte

L'année dernière, le 19 novembre 2018, les États membres de l'UE se sont mis d'accord sur un pacte ambitieux en matière de PSDC civile, afin de doter les missions civiles de capacités accrues, d'en accroître l'efficacité, la souplesse et la réactivité, et d'en améliorer la coordination avec d'autres instruments de l'UE compte tenu de l'évolution de l'environnement de sécurité. En mai 2019, le SEAE et la Commission européenne ont présenté un plan d'action conjoint pour la mise en œuvre du pacte. Le plan d'action conjoint est complété par des plans nationaux de mise en œuvre élaborés par les États membres pour assurer la pleine mise en œuvre du pacte pour le début de l'été 2023.

L'Union européenne déploie dix missions civiles dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Les missions PSDC civiles favorisent la stabilité et renforcent la résilience en consolidant l'état de droit dans des environnements fragiles. Des experts civils conseillent et forment des partenaires locaux en Afrique, en Europe orientale et dans les Balkans occidentaux ainsi qu'au Moyen-Orient, à savoir: en Ukraine, en Géorgie, au Kosovo, en Libye, dans les territoires palestiniens (Ramallah et Rafah), au Niger, au Mali, en Somalie et en Iraq. Environ 2 000 personnes travaillent sur le terrain et environ 80 au niveau central. Le coût total des missions PSDC civiles s'élève actuellement à environ 281 millions d'euros par an. Les mandats des missions PSDC civiles sont approuvés à l'unanimité par les États membres de l'Union européenne.

Pour en savoir plus:

Pacte visant à renforcer la PSDC civile

Les dix missions PSDC civiles

 

Languages: