Niue and the EU

L'UE et le Mexique réaffirment leur volonté de renforcer davantage leur partenariat stratégique

Mexico City, 11/09/2019 - 21:42, UNIQUE ID: 190911_16
Joint Statements

L'UE et le Mexique réaffirment leur volonté de renforcer davantage leur partenariat stratégique

Le ministre des affaires étrangères du Mexique, Marcelo Ebrard, et la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, se sont rencontrés aujourd'hui à Mexico. Ils ont insisté sur l'importance que revêtent les principes et valeurs que le Mexique et l'Union européenne ont en commun, ainsi que sur leur détermination à continuer de conjuguer leurs efforts pour promouvoir un programme coopératif et constructif tant au niveau bilatéral que dans les enceintes multilatérales.

Le ministre des affaires étrangères, M. Ebrard, et la haute représentante, Mme Mogherini, ont souligné que la modernisation de l'accord global entre le Mexique et l'Union européenne conduira à une relation plus profonde et plus étendue avec des avantages tangibles pour les deux sociétés. Le processus de modernisation constitue également un signal clair en faveur du multilatéralisme et d'un ordre international ouvert et fondé sur des règles.

Dans ce contexte, M. Ebrard et Mme Mogherini se sont félicités de la conclusion, cette semaine, de toutes les négociations concernant le pilier "dialogue politique et coopération". Après l'accord de principe intervenu sur le chapitre relatif au commerce et à l'investissement, les deux parties s'efforcent désormais de régler les dernières questions en suspens, ce qui ouvrira la voie à la signature de l'accord et à sa ratification ultérieure.

La haute représentante a réaffirmé le soutien de l'Union européenne au plan global de développement établi entre l'El Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Mexique, présenté par la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et pour lequel l'Union européenne a déjà mobilisé 7 millions d'euros. La possibilité de dégager des ressources supplémentaires et d'établir des synergies avec ses autres projets de coopération dans la région pourrait être étudiée plus avant, en étroite concertation avec tous les pays concernés. Le ministre des affaires étrangères et la haute représentante ont eu un échange de vues sur les questions régionales et mondiales, s'accordant sur la nécessité de promouvoir le règlement pacifique des différends et la mise en œuvre du programme 2030.

Enfin, le Mexique et l'Union européenne ont fait part de leur décision de renforcer leur coopération dans le domaine des affaires multilatérales. Cette coopération devrait notamment porter sur la protection et la promotion des droits de l'homme, la lutte contre toutes les formes de xénophobie, de discrimination raciale et d'intolérance, l'égalité entre les femmes et les hommes, les droits des populations autochtones, la migration, la lutte contre la corruption, la réforme de l'OMC, les questions liées au G20 et les actions nécessaires pour relever le défi du changement climatique qui ont été décidées.

Cette visite permet au Mexique et à l'Union européenne de réaffirmer leur volonté de continuer de renforcer leur amitié et leur partenariat stratégique.

Languages:
Équipes éditoriales: