New Caledonia

Ukraine: déclaration du porte-parole sur la tentative de conscription par la Russie en Crimée

Brussels, 15/10/2020 - 12:04, UNIQUE ID: 201015_36
Statements by the Spokesperson

La Fédération de Russie applique la conscription militaire forcée des résidents de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, toutes deux annexées illégalement.

Cette pratique, qui s’inscrit dans le cadre de ses efforts constants pour compromettre la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, dont témoignent les nouvelles tentatives d’intégration forcée à la Russie de la Crimée et de Sébastopol, illégalement annexées, constitue une violation du droit international humanitaire. La Fédération de Russie est liée par le droit international et est tenue de garantir la protection des droits de l’homme dans la péninsule.

L’Union européenne ne reconnaît pas et ne reconnaîtra pas l’annexion illégale de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol. L’Union européenne continue d’attendre de la Russie qu’elle mette fin à toutes les violations du droit international dans la péninsule de Crimée. Comme l’ont réaffirmé tout récemment sans équivoque les dirigeants de l’Union lors du sommet UE-Ukraine du 6 octobre, l’Union européenne est fermement résolue à soutenir l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues et a sanctionné les responsables de ces violations persistantes du droit international.