New Caledonia

Première réunion du Comité de Pilotage du Programme d'Appui à la Réforme et Modernisation du Secteur de la Sécurité de la République tunisienne

18/02/2019 - 10:48
News stories

Le premier comité de pilotage du Programme d'Appui à la Réforme et Modernisation du secteur de la sécurité (PARMSS) s'est tenu, le 14 février 2019. Au menu : état d’avancement du programme, étapes prioritaires et outils de suivi…

 

Le premier comité de pilotage du Programme d'Appui à la Réforme et Modernisation du secteur de la sécurité (PARMSS) s'est tenu dans les locaux du Ministère de l'Intérieur, le jeudi 14 février 2019, sous la présidence du Directeur Général des Relations extérieures et de la Coopération internationale, M. Ezzedine Amri, en présence de la Chef de Coopération de la Délégation de l'UE en Tunisie, Mme Sophie Vanhaeverbeke, des représentants des autres ministères, de la société civile, ainsi que des partenaires de mise en œuvre, UNOPS et DCAF.

Les membres du comité de pilotage ont pris connaissance de l'état d'avancement des différentes actions dans le cadre du Programme, des étapes prioritaires à venir, et des outils de suivi à mettre en place.

L'objectif général du programme, signé en novembre 2015 entre l'Union européenne et le Gouvernement tunisien, est d'appuyer le secteur de la sécurité à définir et mettre en œuvre un processus de réforme institutionnelle.  Ceci de façon à renforcer sa capacité à remplir efficacement son mandat sécuritaire qui est de répondre aux besoins du peuple tunisien dans le respect des valeurs démocratiques, des libertés, et des droits de l’Homme, tels que garantis par la Constitution et l’état de droit.

Le programme s'articule autour des trois axes suivants :

  1. Réformer et moderniser les forces de sécurité intérieure conformément aux standards internationaux et aux droits de l’Homme;
  2. Accompagner la restructuration et le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des services de l’Etat concourant à la sécurité des frontières terrestres;
  3. Renforcer et moderniser les capacités des services de renseignements du ministère de l’Intérieur et des autres institutions nationales impliquées dans la lutte contre le terrorisme.
Sezioni editoriali: