Liechtenstein

Le Conseil adopte 14 nouveaux projets CSP pour approfondir la coopération de l'UE en matière de défense

16/11/2021 - 16:10
News stories

 

Le Conseil a adopté ce jour trois documents importants visant à renforcer la coopération en matière de défense dans le cadre de la coopération structurée permanente (CSP). Un ensemble de 14 nouveaux projets CSP viendront ainsi renforcer la coopération de l'UE en matière de défense dans des domaines critiques.

Premièrement, le Conseil a approuvé la quatrième vague de projets CSP, ajoutant 14 nouveaux projets dans cinq domaines (domaines terrestre, maritime, aérien, du cyberespace et de l'espace). Vingt États membres participeront à ces projets, qui sont de nature opérationnelle, comme le réclamait l'examen stratégique 2020 de la CSP. Ces projets sont également conformes aux priorités de l'UE en matière de développement des capacités et à celles de l'OTAN.

Avec cet ajout, ce sont désormais soixante projets CSP qui sont en cours de mise en œuvre. Ils approfondiront la coopération en matière de défense entre les États membres et contribueront au développement des capacités nécessaires pour renforcer encore la crédibilité de l'Union en tant qu'acteur en matière de sécurité et de défense. Nos efforts se concentreront désormais sur l'obtention de résultats concrets. Au moins un tiers des projets devraient être pleinement opérationnels d'ici 2025.

Certains nouveaux projets, notamment dans les domaines aérien et maritime, sont très importants et ambitieux, par exemple:

  • le projet Transport aérien stratégique de cargaisons hors gabarit, qui comblera un déficit critique en la matière en élaborant une solution européenne pour le transport de cargaisons hors gabarit et lourdes suivant une approche progressive;
  • le projet de véhicule de surface semi-autonome de taille moyenne, qui mettra au point un véhicule doté de plusieurs modules de mission avec davantage de flexibilité opérationnelle et de protection de l'équipage. Bien que sa conception se concentre sur les opérations en zone littorale, la plateforme pourra également être déployée pour les groupes de travail navals;
  • le projet de systèmes d'aéronefs télépilotés de petite taille de nouvelle génération (NGSR), qui permettra d'élaborer la prochaine génération de drones tactiques à l'usage des unités militaires dans les domaines maritime et aérien ainsi qu'à un double usage (civil-défense), plus précisément par les services répressifs ou par les services d'urgence/de gestion des catastrophes;
  • le projet de défense des ressources spatiales, qui renforcera l'efficacité opérationnelle de l'UE dans le domaine spatial grâce à une mobilisation judicieuse des ressources spatiales actuelles et futures faisant appel à des fonctions spatiales transversales d'accès, de défense passive et d'efficacité opérationnelle par la formation.

Deuxièmement, le Conseil a adopté une recommandation du Conseil sur les objectifs plus précis de la CSP. À la lumière de la revue stratégique de la CSP, cette recommandation établit des objectifs plus précis sur la base de l'expérience acquise lors de la première phase initiale afin d'aider les États membres participants à obtenir plus facilement des résultats concrets et de faciliter la mise en œuvre en ce qui concerne la réalisation des engagements plus contraignants d'ici la fin de 2025.

 

Enfin, le Conseil a adopté une recommandation évaluant les progrès réalisés par les États membres participants en vue de remplir les engagements pris dans le cadre de la CSP. Cette recommandation souligne les tendances et les améliorations, notamment en ce qui concerne les dépenses en matière de défense et l'utilisation des outils et processus de planification et de développement des capacités de l'UE, tout en mettant l'accent sur les domaines dans lesquels des efforts supplémentaires doivent encore être fournis, notamment pour ce qui est de mieux doter nos missions et opérations PSDC en personnel et en équipement.

 

 

Auteur