Liechtenstein

Varosha: déclaration du haut représentant Josep Borrell

Brussels, 20/07/2021 - 17:23, UNIQUE ID: 210720_3
Statements by the HR/VP

Le haut représentant de l'Union européenne se déclare vivement préoccupé par les annonces que le président Erdogan et M. Tatar ont faites le 20 juillet 2021 en ce qui concerne la zone bouclée de Varosha, qui constitue une décision unilatérale inacceptable visant à modifier le statut de Varosha.

L'UE continue d'être guidée par les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies concernant Varosha, qui doivent être intégralement respectées - notamment les résolutions 550 (1984) et 789 (1992). Aucune action contraire à ces résolutions ne devrait être menée en ce qui concerne Varosha. L'UE continue de tenir le gouvernement turc responsable de la situation à Varosha. Elle suivra attentivement la consultation à huis clos du Conseil de sécurité des Nations unies qui se tiendra demain à propos de Chypre, et se prononcera sur de prochaines étapes en conséquence.

L'UE insiste une nouvelle fois sur la nécessité d'éviter des actions unilatérales contraires au droit international et de nouvelles provocations, qui pourraient susciter des tensions sur l'île et compromettre la reprise des pourparlers sur un règlement global de la question chypriote qui soit conforme aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

L'UE demande qu'il soit mis fin immédiatement aux restrictions à la liberté de mouvement qui sont imposées à l'UNFICYP dans la zone de Varosha, afin que la mission puisse patrouiller et mener les activités prévues par son mandat.

L'UE reste pleinement attachée au règlement global de la question chypriote, fondé sur une fédération bizonale et bicommunautaire, avec égalité politique, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et aux principes sur lesquels l'Union est fondée, et elle en attend de même de la part de la Turquie.

Languages: