Kiribatia and the EU

Rapport: Évaluation rapide des dommages et des besoins à Beyrouth — Août 2020

Beyrouth , 31/08/2020 - 15:28, UNIQUE ID: 200831_13
Press releases

Cliquez ici pour télécharger le rapport : PDF iconanglaisPDF iconarabePDF iconfrançais

 

Au lendemain de l’énorme explosion qui a secoué le port de Beyrouth le 4 août, le Groupe de la Banque mondiale a entamé, en collaboration avec les Nations Unies (ONU) et l’Union européenne (UE), une évaluation rapide des dommages et des besoins (RDNA) afin d’estimer leurs effets sur la population, les biens matériels, les infrastructures et les services du pays. Cette évaluation utilise des données de terrain et des outils et technologies de pointe activés à distance pour évaluer : i) les dommages causés aux biens matériels ; ii) les pertes économiques qui en résultent ; et iii) les besoins de relèvement et de reconstruction.

Le rapport s’appuie sur les nombreuses réunions de consultation et de mobilisation des parties prenantes organisées avec des entités gouvernementales, des organisations de la société civile, des ONG, des ONGI, des associations professionnelles, des organisations du secteur privé, des groupes de réflexion, des groupes de jeunes, des bailleurs de fonds, des organismes des Nations Unies…

L’évaluation recommande un cadre de réforme, de relèvement et de reconstruction (les « 3R ») afin de reconstruire un meilleur Liban, fondé sur les principes de transparence, d’inclusion et de responsabilité. Ce cadre associe des interventions de relèvement et de reconstruction axées sur l’être humain à des réformes structurelles couvrant la stabilisation macroéconomique, la gouvernance, le cadre opérationnel du secteur privé et la sécurité des individus.

Principales conclusions

Compte tenu du caractère rapide de l’évaluation, le rapport propose des fourchettes de valeurs pour les dommages matériels, les pertes économiques et les besoins prioritaires pour les années civiles 2020 et 2021.

  • Dommages : 3,8 à 4,6 milliards de dollars, les secteurs les plus touchés étant le logement et la culture.
  • Pertes : 2,9 à 3,5 milliards de dollars, les secteurs les plus touchés étant le logement, puis les transports et la culture.
  • Besoins prioritaires en matière de relèvement et de reconstruction : 1,8 à 2,2 milliards de dollars, les besoins de transport étant les plus importants, devant la culture et le logement.

Le présent rapport fournit une évaluation préliminaire : 1) des pertes d’activité économique causées par la destruction du capital physique ; 2) des perturbations des échanges commerciaux entraînant une augmentation des coûts de transaction du commerce extérieur ; et 3) de la perte de recettes budgétaires et des nouvelles exonérations fiscales approuvées par les pouvoirs publics.

Les secteurs couverts sont les suivants :

  • Secteur macroéconomique
  • 5 secteurs sociaux : logement ; santé ; éducation ; culture ; et protection sociale et emploi
  • 4 secteurs des infrastructures : transports et infrastructures portuaires ; énergie ; approvisionnement en eau et assainissement ; et services municipaux
  • 3 secteurs de production : commerce et industrie ; finance ; et tourisme
  • 3 secteurs transversaux : gouvernance ; viabilité et insertion sociales ; et environnement

Dommages, pertes et besoins du secteur public par secteur d’activité (en millions de dollars)

Secteur Dommages Pertes Besoins
Limite inférieure Limite supérieure Limite inférieure Limite supérieure Limite inférieure Limite supérieure
Secteurs de la production et de la finance
Commerce et industrie 105 125 285 345 165 295
Tourisme 170 205 190 235 170 210
Finance 10 15     35 45
Total — Secteurs de la production et de la finance 285 345 475 580 370 460
Secteurs sociaux
Protection sociale         35 40
Logement 1,875 2,290 945 1,155 220 265
Éducation 15 20 70 85   10
Patrimoine culturel 1,010 1,235 400 490 250 310
Santé 95 115 200 245 65 80
Total — Secteurs sociaux 2,995 3,660 1,615 1,975 570 705
Secteurs des infrastructures
Eau et assainissement 40 45 5 45 60
Énergie 40 50 55 70 55 70
Transports 280 345 580 710 425 520
Services municipaux 30 35 75 90 40 50
Total — Secteurs des infrastructures 390 475 710 875 565 700
Secteurs transversaux            
Gouvernance 65 80 65 80 180 215
Environnement 20 25 75 100
Viabilité sociale         25 35
Total — Secteurs transversaux 85 105 65 80 280 250
Total général 3,755 4,585 2,865 3,510 1,785 2,215
Équipes éditoriales: