European Union External Action

EEAS content

Les missions d’observation électorale (MOE) fournissent une évaluation impartiale, indépendante et complète d’un processus électoral, en conformité avec les normes internationales en matière d’élections démocratiques. L’UE est un acteur fiable et reconnu dans le monde entier pour l'observation internationale d’élections. Depuis 2000, 147 MOE de l’UE ont été déployées en Afrique, au Proche-Orient, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Une mission d’observation évalue tous les aspects du processus électoral, y compris son cadre juridique, la délimitation des circonscriptions, l’enregistrement des électeurs et des candidats, la formation du personnel électoral, l’éducation des électeurs, la couverture médiatique, la campagne et les préparatifs en vue du scrutin, ainsi que les procédures de recours. Le jour de l’élection, les observateurs se rendent dans les bureaux de vote afin d’évaluer l’ouverture des bureaux, le déroulement du scrutin, le dépouillement et le calcul des résultats. Cette évaluation s’effectue conformément aux principes d’indépendance, de couverture totale, d’impartialité, de transparence, de professionnalisme et de non-ingérence dans le processus.

Elle contribue à renforcer la confiance des citoyens dans le processus électoral et peut aider à favoriser la participation électorale et à diminuer le risque de conflits liés aux élections. Les MOE de l’UE suivent une méthodologie très précise qui garantit la mise en œuvre de ces principes. Dans son rapport final, la MOE de l’UE propose des recommandations en vue d’améliorer l’intégrité et l’efficacité des futurs processus électoraux, ainsi que le processus plus large de démocratisation.

Ces recommandations ont une portée beaucoup plus large qu’une réforme électorale: elles concernent des questions telles que la liberté des médias, l’engagement et l’action des organisations de la société civile, l’indépendance de la justice, les droits de l’homme et les institutions démocratiques. Elles peuvent servir de base à l’élaboration de projets d’assistance électorale qui soutiennent des processus de démocratisation dans des pays partenaires.