Equatorial Guinea and the EU

L'Union européenne et le Ministère de la Femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants, lancent le projet de protection socio-sanitaire des personnes vulnérables dans le contexte de Covid-19

25/03/2021 - 15:44
News stories

Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’UE au Sénégal et Mme Ndeye Saly Diop Dieng, ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants ont procédé, lundi 22 mars, au lancement officiel du Projet « Renforcer le système de protection socio-sanitaire et la résilience économique des groupes vulnérables dans le contexte de Covid-19 au Sénégal : améliorer les services, les compétences et l’assistance pour les enfants et jeunes adultes des rues et les personnes vivant avec un handicap ».

L’activité s’est déroulée au Centre Ginddi (Centre d’accueil, d’information et d’orientation pour enfant en situation difficile) en présence des directrices de Samu Social Sénégal et de Empire des enfants.

Dans le contexte de Covid-19, le projet a pour objectif de contribuer à la protection socio-sanitaire et de résilience économique des enfants et jeunes des rues et les personnes vivant avec un handicap. Il s’agit plus spécifiquement de développer des services de prise en charge directe, individualisés, complémentaires, spécialisés et de qualité, et des outils de suivi dans toutes les étapes de leurs parcours.

A noter que le projet est en partenariat avec le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants dans le cadre de l’appui aux groupes vulnérables (appui en kits et en recherche de moyens de subsistance). A ce titre, le Samu Social participe au plan de retrait des enfants de la rue par une mise à l’abri de ces enfants dans la limite du nombre de place disponible dans leurs centres, un appui dans la prise en charge médicale et la mise à disposition de personnel médical pour participer aux opérations de retrait organisés par les Comités Départementaux de Protection de l’Enfant. Le Samu Social participe également aux opérations de retour des enfants dans leurs familles.

Par ailleurs, le Ministère a mis en place un projet pour la réinsertion économique et sociale de ces personnes retirées de la rue pour leur permettre d’avoir accès à des sources de revenus et de quitter définitivement la rue. Pour éviter les doublons et augmenter l’efficacité de l’action, 300 kits alimentaires et de protection seront distribués et 20 femmes bénéficieront d’appui à la mise en place d’activités génératrices de revenus grâce à la subvention de l’UE dans le cadre du projet.

La cérémonie de lancement a été suivie d’une remise symbolique, à 10 personnes vulnérables retirées de la rue dans le cadre du plan de retrait, de kits alimentaires et kits d’hygiène et d’une enveloppe financière pour un accompagnement dans la recherche de moyens de subsistance afin de renforcer leur résilience face aux conséquences de la crise sanitaire.

L’UE contribue au financement du projet à hauteur de 600 000 euros.

 

Quelques images de la cérémonie

Mme l'Ambassadrice de l'UE au Sénégal prononçant son discours à côté de la Ministre de la Femme

Remise symbolique des 300 kits alimentaires et de kits d'hygiène

300 kits alimentaires et de kits d'hygiène contre la Covid-19

Remise symbolique d'une enveloppe financière

Les lots de kits alimentaires et d'hygiène

Tags:
Rubriques éditoriales: