Equatorial Guinea and the EU

Géorgie: le haut représentant/vice-président Josep Borrell a rencontré la présidente Salomé Zourabichvili

Brussels, 21/01/2021 - 11:48, UNIQUE ID: 210121_3
Press releases

Le 21 janvier, le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, a rencontré la présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili.

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell a souligné qu'il était essentiel que les partis politiques géorgiens trouvent un terrain d'entente en ce qui concerne la situation politique actuelle. La Géorgie a besoin d'un parlement représentatif et pleinement opérationnel, en lequel la population ait confiance, pour prendre des mesures résolues en vue d'une reprise rapide, inclusive, verte et durable à la suite de la COVID-19 et pour faire avancer le vaste programme de réformes, y compris dans le domaine judiciaire.

Ils ont discuté de la pandémie de COVID-19, et le haut représentant a mis en avant la solidarité dont l'UE a fait preuve avec la population géorgienne, en mobilisant 183 millions d'euros pour fournir des équipements de protection, renforcer le système de santé et soutenir la reprise socio-économique. L'UE a également engagé 150 millions d'euros d'assistance macrofinancière, dont la moitié a déjà été décaissée. Le haut représentant/vice-président Josep Borrell a souligné que l'UE était déterminée à veiller à ce que les vaccins contre la COVID-19 soient accessibles à tous, y compris aux voisins de l'UE. Les autorités géorgiennes peuvent bénéficier d'une aide supplémentaire de l'UE, notamment par l'intermédiaire de l'Organisation mondiale de la santé, afin de préparer de manière adéquate la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Le haut représentant Josep Borrell et la présidente Salomé Zourabichvili se sont également penchés sur la situation sécuritaire et humanitaire dans les régions géorgiennes séparatistes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie. La situation en matière de droits de l'homme reste très préoccupante en ce qui concerne les populations privées de leur liberté de mouvement et la détérioration de leurs moyens de subsistance et de leur accès aux soins de santé qui en découle. Le haut représentant a rappelé que l'UE est fermement attachée à un règlement pacifique du conflit en Géorgie et a réaffirmé qu'elle soutient résolument la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues.

Le haut représentant s'est félicité des progrès considérables réalisés par la Géorgie dans la mise en œuvre des engagements qu'elle a pris au titre de l'accord d'association UE-Géorgie, ainsi que de sa contribution constante au partenariat oriental.

Pour de plus amples informations concernant les relations entre l'UE et la Géorgie, veuillez consulter la fiche d'information.

 

Languages:
Équipes éditoriales: