British Antarctic Territory and the EU

Elections présidentielle et législatives 2019 en Tunisie : la Mission d’observation électorale de l’UE présente son rapport final avec 27 recommandations pour le renforcement des scrutins futurs

23/01/2020 - 14:57
News stories

 

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) a présenté, lors d’une conférence de presse à Tunis, son rapport final sur les élections présidentielles des 15 septembre et 13 octobre derniers et législatives du 6 octobre 2019 en Tunisie. Ce rapport, qui offre une évaluation complète de l’ensemble du processus électoral, assorti de 27 recommandations pour les scrutins futurs a fait l’objet de rencontres préalables avec le président de la République, le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE), la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) et les partis politiques.

"Les opérations électorales qui se sont déroulées dans la transparence ont été bien organisées par l’ISIE qui a fait preuve de professionnalisme face aux défis de l’élection présidentielle anticipée", a rappelé Fabio Massimo Castaldo, chef de la MOE UE et vice-président du Parlement européen. "Il reviendra aux autorités tunisiennes, notamment à l’ARP et à l’ISIE, de décider de la mise en oeuvre des recommandations de ce rapport, comme l’installation toujours en attente de la Cour constitutionnelle et des autres instances indépendantes prévues par la Constitution de 2014", a souligné le chef de la Mission d’observation électorale de l’UE.

"Parmi les autres recommandations prioritaires figurent le renforcement du contrôle des dépenses et du financement des campagnes électorales et du rôle de la Cour des comptes qui en est chargée, la promotion de la participation des femmes à la vie politique notamment au niveau des têtes de listes de candidats, un encadrement juridique plus précis de l’article 143 de la loi électorale qui permet l’annulation de résultats par l’ISIE, une meilleure transparence des réseaux sociaux dans la campagne électorale, la clarification entre publicité électorale généralement interdite et propagande électorale autorisée, la simplification des règles d’accès aux médias des listes candidates aux élections législatives, ou encore la révision des procédures du contentieux électoral", a précisé Fabio Massimo Castaldo.

Les recommandations de ce rapport feront l’objet d’une table-ronde prévue la semaine prochaine à Tunis avec les organisations de la société civile et les institutions concernées par les élections. La MOE UE a déployé, du 23 août au 17 novembre 2019, jusqu’à 100 observateurs par scrutin en Tunisie, à l’invitation de l’ISIE et du gouvernement tunisien, pour évaluer l'ensemble du processus électoral au regard de la législation tunisienne, des engagements internationaux de la Tunisie et des obligations internationales en matière d’élections démocratiques.

"Le déploiement de cette mission de l’Union européenne, la quatrième depuis la Révolution, et son observation de chacune des étapes de ces élections démontrent l’engagement continu de l’Union européenne pour consolider notre partenariat privilégié basé sur une communauté de valeurs et pour coopérer de manière de plus en plus étroite avec la Tunisie à tous les niveaux", a conclu M. Castaldo.

 

----------------------------------------
Contact MOE UE Tunisie 2019 Alain Chabod, attaché de presse - Mob. : +216 28 489 683 / +216 56 832 009 - Mail alain.chabod@moeuetunisie2019.eu (link sends e-mail)

Editorial Sections: