The Delegation of the European Union to Yemen

Vidéoconférence entre le Président Touadéra et de hauts responsables de l’Union Africaine, de la CEEAC, des Nations Unies et de l’Union Européenne

Addis-Abeba-Bruxelles, 10/06/2020 - 14:24, UNIQUE ID: 200610_4
Press releases

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, M. Smail Chergui, le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), M. Ahmad Allam-Mi, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, et le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, M. Josep Borrell, se sont entretenus avec le Président de la République centrafricaine, S.E.M. Faustin Archange Touadéra, le lundi 8 juin 2020 par vidéoconférence. Les échanges ont porté sur la pandémie COVID-19, la situation politique, la situation sécuritaire, ainsi que la mise en œuvre de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) signé le 6 février 2019 entre le Gouvernement et quatorze groupes armés.

Cette vidéoconférence fait partie des efforts conjoints permanents et concertés entre l’Union Africaine, la CEEAC, les Nations Unies et l’Union Européenne en appui au processus de paix en République centrafricaine. Depuis la signature de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République centrafricaine, les hauts responsables des organisations partenaires se sont rendus à plusieurs reprises dans le pays pour évaluer et apporter un soutien politique unifié de haut niveau à la mise en œuvre de l’APPR-RCA. La dernière visite de haut niveau a eu lieu du 4 au 7 octobre 2019.

L’Union Africaine, la CEEAC, les Nations Unies et l’Union Européenne ont exprimé leur solidarité au Gouvernement et au peuple de la République centrafricaine face à la pandémie de COVID-19 et ont réitéré le soutien de la Communauté Internationale aux efforts nationaux de lutte contre le virus.

Concernant les processus politique et de paix, les organisations partenaires ont salué l’engagement du Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de l’Accord politique, ainsi que les progrès importants dans les préparatifs des élections. Les quatre organisations ont encouragé le Président de la République à engager un dialogue politique inclusif avec tous les acteurs concernés en vue de la tenue d’élections pacifiques, libres, inclusives, transparentes et crédibles, dans le respect des délais constitutionnels. Elles ont par ailleurs appelé tous les acteurs concernés à lutter contre les campagnes de désinformation en cours dans le pays.

Sur le plan sécuritaire, les hauts responsables des organisations partenaires ont condamné fermement les récentes violences survenues à Ndélé et Obo, qui démontrent la fragilité de la situation sécuritaire, malgré les avancées significatives dans la mise en œuvre de l’APPR. Ils se sont par ailleurs félicités de l’arrestation par la MINUSCA et les Forces armées centrafricaines de neuf (9) personnes à Ndélé et neuf (9) autres à Obo accusées d’être impliquées dans des attaques criminelles contre les populations civiles et le personnel humanitaire, en violation de l’Accord. Les quatre Organisations saluent en outre les progrès réalisés dans l’opérationnalisation des USMS et le déploiement en cours des observateurs militaires de l’Union africaine dans le pays.

Les organisations partenaires encouragent les parties à l’Accord à travailler étroitement ensemble, avec la société civile et l’appui de la communauté internationale, pour faire avancer le processus de paix et de réconciliation, et lutter contre l’impunité, dans l’intérêt général du peuple centrafricain qui a tant souffert de cette crise. Elles rappellent à cet égard aux parties que le non-respect des engagements pris peut faire l’objet de mesures au titre de l’Article 35 de l’Accord. Elles ont également souligné l’importance d’une étroite coordination des autorités avec les pays voisins.

L’Union africaine, la CEEAC, les Nations unies et l’Union européenne se félicitent de l’engagement du Président Touadéra à continuer à œuvrer pour la stabilité et la consolidation de la paix et de la démocratie en République centrafricaine.  Les organisations partenaires ont réitéré leur soutien à ces efforts, ainsi qu’aux onze (11) priorités définies par le Gouvernement lors de la réunion du Groupe international de soutien à la République centrafricaine tenue le 17 avril 2019. Elles appellent en outre l’ensemble de la Communauté internationale à continuer à apporter une réponse urgente et appropriée aux besoins humanitaires et une forte mobilisation autour du financement des élections de 2020 et 2021.

 

Fait à Addis-Abeba-Bruxelles-Libreville-New York, le 8 juin 2020

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Smail Chergui,

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), M. Ahmad Allam-Mi,

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix M. Jean-Pierre Lacroix

Le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, M. Josep Borrell