The Delegation of the European Union to Yemen

L’UE organise un dialogue à haut niveau de deux jours avec des représentantes des femmes syriennes et yéménites

Bruxelles, 05/12/2018 - 18:37, UNIQUE ID: 181205_61
Press releases

Les 4 et 5 décembre, l’Union européenne a organisé à Bruxelles le premier dialogue à haut niveau intitulé «Promouvoir le rôle des femmes dans les processus de paix» entre des représentantes des femmes syriennes et yéménites. Federica Mogherini, haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, a participé à la session de clôture de l’événement, où les représentantes lui ont présenté des recommandations concrètes, et qui a été suivie d’un échange de vues sur la manière de les mettre en œuvre.

Les 4 et 5 décembre, l’Union européenne a organisé à Bruxelles le premier dialogue à haut niveau intitulé «Promouvoir le rôle des femmes dans les processus de paix» entre des représentantes des femmes syriennes et yéménites. Federica Mogherini, haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, a participé à la session de clôture de l’événement, où les représentantes lui ont présenté des recommandations concrètes, et qui a été suivie d’un échange de vues sur la manière de les mettre en œuvre.

La haute représentante/vice-présidente a déclaré: «En Syrie comme au Yémen, les femmes continuent de payer le plus lourd tribut aux conflits. Les femmes que j’ai rencontrées aujourd’hui à Bruxelles sont parmi les plus actives dans leur pays respectif - femmes politiques, travailleuses de la santé, avocates, militantes des droits de lhomme; certaines participent directement aux processus de paix des Nations unies. Elles font un travail admirable et ont un courage incroyable. Les femmes peuvent être les meilleurs agents du changement: leur donner les moyens d’agir donne de plus grandes chances de réussite à la paix». Elle a ajouté: «Que ce soit en Syrie, au Yémen ou ailleurs dans le monde, l’UE n’a d’autre programme que celui d’instaurer la paix. Nous continuerons à faire de notre mieux pour être aux côtés des populations et des femmes dans les conflits. Une fois que les conflits sont terminés, notre soutien à l’autonomisation des femmes dans les processus de paix sera transformé en soutien à leur participation aux processus politiques de leur pays.»

Vingt éminentes représentantes politiques et représentantes de la société civile, y compris des universitaires et des militantes des droits de l’homme, se sont réunies pendant ces deux jours sous les auspices de l’UE - et en particulier du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) et du service des instruments de politique étrangère (IPE) - pour partager leurs expériences du rôle des femmes dans les processus de paix, la médiation, la consolidation de la paix et la résolution des conflits. Ce dialogue s’inscrit dans le droit fil du soutien absolu de l’UE à la mise en œuvre du programme concernant les femmes, la paix et la sécurité et du soutien à des processus de paix inclusifs, à une participation accrue des femmes à la politique et à leur autonomisation.

 Des images de l’événement sont disponibles sur EbS.