Delegation of the European Union to Vietnam

Dialogue entre Belgrade et Pristina: les négociateurs en chef trouvent un terrain d’entente pour apaiser les tensions dans le nord du Kosovo

Brussels, 30/09/2021 - 13:40, UNIQUE ID: 210930_11
Press releases

Aujourd’hui, 30 septembre 2021, à l’issue de discussions approfondies facilitées par Miroslav Lajčák, représentant spécial de l’Union européenne pour le dialogue entre Belgrade et Pristina et les autres questions régionales concernant les Balkans occidentaux, Besnik Bislimi, négociateur en chef du Kosovo, et Petar Petković, négociateur en chef de la Serbie, sont parvenus à s’entendre afin d’apaiser les tensions dans le nord du Kosovo et d’œuvrer à la recherche d’une solution durable permettant d'assurer la liberté de circulation de toutes les personnes.

Afin de désamorcer les tensions, les parties ont convenu de retirer leurs unités de police spéciales actuellement déployées aux points de passage communs à Jarinje/Jarinjë et Brnjak/Bërnjakë, en même temps que les barrages routiers, à compter du 2 octobre 2021 à 8h et avant 16h, au plus tard. La KFOR se déploiera aux points de passage communs à Jarinje/Jarinjë et Brnjak/Bërnjakë avant le début du retrait commun et y restera environ deux semaines afin de garantir un environnement sûr et la liberté de circulation.

Une fois les mesures visant à apaiser la situation sur le terrain mises en œuvre, les parties appliqueront le système de vignettes convenu dans le cadre du dialogue mené grâce à la médiation de l'Union, en guise de solution temporaire dans l’attente de l’adoption d’une solution permanente.

Un groupe de travail, présidé par l’UE et composé de représentants de l’UE, de Belgrade et de Pristina, sera constitué en vue de parvenir à une solution permanente et durable à la question des plaques d’immatriculation, basée sur les normes et les pratiques de l’UE. La première réunion de ce groupe de travail se tiendra le 21 octobre 2021 à Bruxelles.

L’UE salue le résultat des discussions de ce jour et invite vivement les deux parties à nouer un dialogue constructif afin de progresser rapidement sur la voie d’une normalisation globale de leurs relations.

Lors des négociations d’aujourd’hui, le facilitateur de l’UE a pris note des préoccupations évoquées par les représentants de Belgrade concernant l’absence de mise en œuvre de l’accord sur l’association/la communauté des municipalités du Kosovo à majorité serbe et l’absence de collège de juges composé en majorité de Serbes du Kosovo au sein de la Cour d’appel dans une affaire récente. Le facilitateur a appelé les deux parties à mettre en œuvre tous les accords passés. Pour ce faire, l’UE, en sa qualité de facilitateur, abordera en priorité les questions restées en suspens depuis le premier accord de principe régissant la normalisation des relations, l’«accord de Bruxelles», avec les deux parties lors de l’une des prochaines réunions des négociateurs en chef qui se tiendront d’ici la fin de l’année.

Languages: