Delegation of the European Union
to the International Organisations in Vienna

L’Union européenne à travers son Fonds Fiduciaire pour la République centrafricaine dénommé « Fonds Bêkou », adopte un programme d’appui à la protection civile et poursuit son engagement dans la santé

Bangui, 11/12/2020 - 17:04, UNIQUE ID: 201211_20
Press releases

La Cheffe d’unité a la Direction Générale du développement et de la Coopération internationale et gestionnaire du Fonds Bêkou, Francesca Di Mauro, a présidé ce jour, par visioconférence, le Comité de Gestion du Fonds Bêkou, en présence du ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Felix Moloua et l’Ambassadrice de l’Union européenne, Samuela Isopi. Cette rencontre a abouti à l’adoption d’un nouveau programme de 4 millions d’euros pour développer les capacités de formation, le maillage territorial de la protection civile centrafricaine, et la validation d’un financement additionnel de 10 millions d’euros au programme Santé III afin de prolonger le soutien à 170 formations sanitaires jusqu’au début de 2022.

Les différents programmes du Fonds Bêkou ont déjà bénéficié à plus de 2,8 millions de personnes. Les besoins de la population centrafricaine restent significatifs, car plus de la moitié de la population a besoin d’une assistance humanitaire et 1,9 millions de personnes sont en insécurité alimentaire aigüe. De plus, 620 000 centrafricains sont réfugiés en dehors des frontières et près de 641 000 sont déplacés sur le territoire national, meme si on note un retour progressif de quelques centaines durant ces deux derniers mois.

Dans le cadre du « Programme d’appui au déploiement de la Protection Civile centrafricaine » mis en place une année après l’adoption du Plan national de développement de la protection civile centrafricaine 2019-2023, il est prévu la création d’une Ecole Nationale de Protection Civile centrafricaine et de cinq nouveaux Centres d’Incendie Secours sur la capitale Bangui; et le recrutement de cent trente-cinq sapeurs-pompiers volontaires .
Il est proposé que ce programme soit mis en œuvre par Expertise France, en étroit partenariat avec le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et, renforcera la résilience des populations et des autorités centrafricaines en permettant au gouvernement d’être mieux à même de répondre aux situations de crises/catastrophes et en offrant des opportunités à des jeunes désœuvrés/ex-combattants de devenir sapeurs-pompiers et de se réintégrer au sein de la société.

Afin d’étendre les projets d’un semestre et de garantir la continuité des soins de santé de base à la population pendant toute l’année 2021, le Fonds Bêkou va mobiliser un montant supplémentaire de 10 millions d’euros sur son programme Santé, après les 2,2 millions adoptés en avril 2020, pour répondre à la pandémie de COVID-19.

« Avec ce nouvel avenant, le Fonds Bêkou porte son soutien au secteur de la santé à plus de 115 millions d’euros depuis 2014. Grâce à notre financement et ce jusqu’en 2022, plus de 40% de la population centrafricaine bénéficie d’un accès aux soins de santé primaires et le système national de santé est renforcé à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. Il était indispensable d’éviter un gap de financement dans ce secteur crucial et je me réjouis que nous soyons en mesure avec cette décision de couvrir les besoins, sur toute l’année 2021, des 170 formations sanitaires que nous appuyons », a expliqué Francesca Di Mauro, Chef d’unité à la Direction Générale du développement et de la Coopération internationale et gestionnaire du Fonds Bêkou.

Le Ministre centrafricain a, pour sa part, déclaré que : « depuis 2014, l’Union européenne et les autres États contributeurs ont engagé plus de 300 millions d’euros pour aider la République Centrafricaine à surmonter les crises. La récente extension du Fonds pour une année supplémentaire démontre encore une fois l’engagement fort de l’Union européenne et de ses États-membres. Nous en sommes très reconnaissants ».

 

Editorial Sections: