Delegation of the European Union
to the International Organisations in Vienna

Diplomatie culturelle: Ouverture de la troisième édition du festival international de danse SAGAM

Mauritius , 14/11/2019 - 08:08, UNIQUE ID: 191114_2
Speeches of the Ambassador

L'Ambassadeur de l'Union européenne a participé à la cérémonie d'ouverture de la troisième édition du festival international de danse SAGAM qui réunit à Maurice des artistes de différents pays de l’océan Indien et des pays africains.

L'Honorable Avinash Teeluck, Ministre des Arts et du Patrimoine Culturel

Monsieur Jean-François Chaumière, Président du Conseil d'Administration du Centre Nelson Mandela

Monsieur Stephen Bongarçon, Directeur du Festival international SAGAM

Madame Lucie Lejeune, Directrice Culturelle  de l'Institut Français de Maurice

Madame Valérie Lafont, Directrice de Lalanbik à la Réunion

Madame Zoë Johnson Randrianjanaka Dinampitia la Directrice du Festival Mitsaka à Madagascar

Mesdames et Messieurs les représentants de la presse

Distingués invités

Mesdames et Messieurs

 

Je suis ravi d'être avec vous ce soir pour l'ouverture de la troisième édition du Festival de danse contemporaine SAGAM.

Curieusement il semblerait que la danse est un rapport particulier avec mon mandat d'ambassadeur…lorsque je suis arrivé en Serbie j'ai eu l'honneur de collaborer et de parrainer le 10ème festival "européen" de danse de Belgrade qui réunit chaque année de grands noms de la danse contemporaine de Belgrade.

Lorsque j'étais en Haïti il n'y avait pas de projet de développement réussi sans (un beau T shirt) et, au-delà des discours officiels en costume gris, une belle animation culturelle vivante qu'il s'agisse de théâtre, de mimes ou de danse. Et chaque année lors de la semaine de l'Europe nous avons programmé des spectacles alliant culture créole et culture africaine et européenne.

Je suis donc ravi, étant tout juste arrivé ici à Maurice de m'associer au lancement de ce Festival SAGAM.

Mais pourquoi l'Union européenne s'intéresse-t-elle donc tant aujourd'hui à la culture?

D'abord parce qu'elle est elle-même le produit de brassage culturel sans mûr et sans frontière (et on a tous en mémoire ces jours-ci le 30ième anniversaire de la chute du mur de Berlin et le concert de Rostropovich)…l'administration européenne est à la page de cette diversité, puisque le matin vous participez à une réunion en anglais, vous en faites un compte-rendu en français à midi pour le discuter avec votre directeur ou directrice lithuanienne dans l'après-midi…forcément il faut une certaine "jonglerie" et ouverture d'esprit !

La culture dans les relations extérieures de l'Union européenne

Après avoir soutenue diverses initiatives et programmes dans l'UE et avec nos pays partenaires, l'Union européenne s'est donc dotée en 2016 d'une véritable stratégie en matière de  relations  culturelles  internationales. Cette stratégie souligne précisément le rôle de la culture pour promouvoir la diversité, favoriser la compréhension mutuelle et soutenir la cohésion sociale. Cette stratégie fixe également le cadre  de  coopération culturelle  avec  nos  pays  partenaires dans le cadre des relations extérieures de l'Union européenne.

 

Nouveau programme de l'UE pour appuyer la culture dans les pays d'Afrique Caraïbes Pacifique (ACP)

C'est notamment le cas avec les pays ACP où la culture est considérée   comme l'un des moteurs  du  développement  social  et  économique durable; d'où la volonté de l'UE d'accompagner les partenaires locaux dans leurs initiatives culturelles.

Nous le faisons bien sûr en complémentarité, voire en connivence avec  nos Etats membres, comme c'est le cas ici avec l'Institut Français de Maurice qui soutient  ce Festival SAGAM.

Permettez-moi de profiter de cette opportunité pour annoncer une action concrète: l'Union européenne vient en effet de lancer un nouveau programme intitulé « Vers une industrie culturelle viable »; celui-ci vise à appuyer la culture dans les pays d'Afrique Caraïbes Pacifique (ACP). Il  est doté d’un budget de 40 millions € pour la période allant jusqu'à 2021. Un premier appel à propositions a été lancé en début d'année pour le secteur de l'audiovisuel.

Deux autres appels à propositions seront lancés dans les prochains mois. Ils concerneront la culture et la création dans les pays ACP. C'est une opportunité à saisir pour l'ensemble des acteurs culturels y inclus la danse!

 

Plus spécifiquement  que nous faisons et que programmons-nous ici à Maurice ?

A ce jour, notre soutien a porté sur différents domaines de l'art :

  • Tout d'abord le cinéma: à travers le programme global ACP Cultures +, nous avons contribué à l'organisation du festival international du court métrage de Maurice (Ile Courts) pendant trois ans et la production de Lonbraz Kann - premier long-métrage de fiction mauricien. Nous avons également organisé cette année le Festival du Film Européen et pour tous les cinéphiles, la bonne nouvelle est que nous allons récidiver l'an prochain.
  • Ensuite le spectacle vivant et  notamment le théâtre avec le Festival Passe-Portes que nous avons soutenu pendant deux années; mais aussi  la musique avec l'organisation du concert d'un célèbre pianiste polonais pendant le Festival du film européen; enfin la danse avec notre appui aujourd'hui au Festival SAGAM pour la deuxième année consécutive.

 

Le festival de danse  SAGAM

Je tiens à féliciter Monsieur Bongarçon, son Directeur et l'ensemble des partenaires pour l'organisation de ce Festival international de danse contemporaine qui présente, selon moi, au moins deux points forts:

- Premièrement: dans cet esprit d'échange, il permet aux artistes de différents pays de l’océan Indien et des pays africains de se retrouver. Il réunit des chorégraphes et des danseurs de Madagascar, du Rwanda, du Mozambique, de la Réunion et de Maurice.

Or ces échanges interculturels créent de la diversité et permettent d'explorer le monde sous divers aspects. Je suis certain que cette troisième édition du Festival vous permettra d'aller encore plus loin dans ces échanges et ce partage créatif.

- Deuxièmement: dans un esprit d'ouverture et d'accessibilité ce festival dont les représentations sont gratuites, va permettra à un large public d'accéder à des spectacles de qualité. La culture n'est pas réservée à un petit nombre, elle est bien sans frontière et ouverte à tous!

Et pour finir je ne peux que réitérer mes propos introductifs et mon engagement durant mon mandat de 4 ans ici à continuer à promouvoir la culture et les échanges créatifs.

Excellente soirée à tous.

 

 

Editorial Sections: