Delegation of the European Union to Venezuela

L'Union Européenne, principal soutien à la décentralisation à Djibouti

15/09/2019 - 15:38
Vidéo

A l'occasion de la journée internationale de la Démocratie, la Délégation de l'Union Européenne est heureuse d'annoncer la mise en œuvre d'un nouveau financement de 12 Millions € dans le cadre de la Décentralisation. Retour sur dix années d'un partenariat stable qui s'inscrit dans la durée.

Avec un montant global de près de 3 Milliards Djf, l'Union Européenne accompagne la République de Djibouti depuis plus de dix ans, dans ses efforts pour impulser la décentralisation, la gouvernance et le développement local, ainsi que l'a initié dans sa vision stratégique le Président Ismail Omar Guelleh.

En effet en 2006, une convention de contribution (PADCL) d'un montant de 600000€ a été mise en œuvre par le PNUD. Celle-ci a permis de mobiliser un appui technique afin d'élaborer l'approche nationale, de fournir de la formation, et préparer des outils et des instruments de travail. Suite à cet appui, une Stratégie Nationale de la Décentralisation a été rédigée, assortie d'un cadre institutionnel. Les organes en charge du développement local décentralisé ont ainsi été rendus opérationnels, et les acteurs ont pu bénéficier d'un renforcement de leurs capacités.

Le processus de décentralisation étant complexe, la République de Djibouti a malgré tout continué sur sa lancée et ainsi créer une entité dédiée à part entière à cette tâche dès 2016. L'Union Européenne a ainsi pu travailler de concert avec ces autorités en offrant une Assistance Technique rattachée au ministère de la décentralisation, d'un montant de 250000€ en 2017. Un lifting du cadre légal a été élaboré, ainsi qu'un avant-projet de loi portant Code des Collectivités Locales incluant une proposition de mécanisme de financement. Dans le même temps un séminaire a été organisé afin de familiariser les élus nationaux et les élus locaux aux concepts de l'approche territoriale du développement local; il a eu lieu au sein de l'Assemblée nationale, et été financé à hauteur de 50000€.  

 

Depuis 2018, un programme d'appui aux autorités locales, mis en œuvre par l'Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) a été financé à hauteur de 950000€ en vue d'accompagner l’Association Nationale des Collectivités Locales de Djibouti (ANCLD) dans son rôle de défenseur des communes, de relais de l’action gouvernementale, de promotion du développement local et de circulation de l’information entre l'Etat, les collectivités et les populations. Ce projet vise aussi à doter la ville de Djibouti et les acteurs de la décentralisation des ressources et moyens pour améliorer la gouvernance locale.

Enfin, en février 2019, une convention de financement a été signée avec la République de Djibouti pour un montant de 12 Millions €,  toujours en vue de renforcer les efforts déjà poursuivis par l'UE en appuyant la décentralisation, la gouvernance et le développement local dans les cinq régions de la République de Djibouti. Le projet est en totale cohérence avec la politique du Gouvernement pour lutter contre la pauvreté à l'intérieur du pays à travers le développement des régions. Trois axes sont prévus afin de responsabiliser les conseils régionaux dans le cadre des structures et procédures nationales.

Tout d’abord le programme visera à améliorer le financement du développement local, par la mise à disposition des conseils régionaux de ressources d’investissements sous leur maitrise d’ouvrage pour la mise en œuvre des plans d’investissement annuels. Ensuite la mise en place des appuis institutionnels nécessaires pour l'utilisation de ces ressources et l'atteinte des performances en termes de développement local. Enfin à travers ce projet, l'Union européenne reste disposée à fournir les appuis nécessaires à la conduite et au pilotage global de la réforme de décentralisation, dans la ligne des soutiens déjà amorcés dans les différentes actions qu’elle a entreprises par le passé pour soutenir la politique développée par la République de Djibouti.

Rubriques éditoriales: