Delegation of the European Union to Uzbekistan

Biélorussie: déclaration du haut représentant et vice-président Josep Borrell sur la répression exercée contre la société civile

Brussels, 15/07/2021 - 11:08, UNIQUE ID: 210715_5
Statements by the HR/VP

Mercredi, le régime biélorusse a lancé une nouvelle attaque de grande ampleur contre des voix indépendantes du pays. Les perquisitions effectuées dans des maisons privées et des bureaux visaient une longue liste de groupes et d'organisations actifs dans les domaines des droits de l'homme, de l'éducation et de la politique, ainsi que des associations caritatives et des groupes de réflexion. Des défenseurs des droits de l'homme et d'autres militants ont été arrêtés.

Cette nouvelle vague de répression constitue une nouvelle preuve que le régime de M. Loukachenko mène une campagne systématique et bien orchestrée dont le but ultime est de réduire au silence les dernières voix dissidentes et de supprimer l'espace dévolu à la société civile. En réprimant sa propre société, le régime de M. Loukachenko continue à accentuer le clivage avec la population biélorusse.

L'UE engage les autorités biélorusses à honorer les engagements et les obligations contractés par le pays au niveau international en matière de respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Nous demandons la libération immédiate des défenseurs des droits de l'homme placés en détention, ainsi que des autres prisonniers politiques, dont le nombre est en constante augmentation et qui sont aujourd'hui plus de cinq cent cinquante. Le régime doit mettre un terme aux actes de répression et demander des comptes à leurs auteurs. L'UE continuera à soutenir les initiatives internationales en matière de reddition de comptes, notamment celles menées sous l'égide du HCR et de la Plateforme internationale de reddition des comptes pour la Biélorussie.

Les graves violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales ont un prix. L'UE est prête à envisager d'autres mesures restrictives conformément à son approche progressive. Elle continuera à tout mettre en œuvre pour soutenir la population biélorusse. Nous demeurerons aux côtés de tous les défenseurs des droits de l'homme, de toutes les voix indépendantes et de toutes les personnes opprimées en Biélorussie.