Delegation of the European Union 
to the United States

Déclaration du haut représentant/vice-président, Josep Borrell, sur les sanctions prises par les États-Unis

Bruxelles, 17/07/2020 - 22:18, 17/07/2020 - 22:18, UNIQUE ID: 200717_22
Statements by the HR/VP

Je suis profondément préoccupé par le recours de plus en plus fréquent aux sanctions, ou à la menace de sanctions, par les États-Unis contre des entreprises et des intérêts européens. Nous avons constaté cette tendance croissante dans le cas de l'Iran, de Cuba, de la Cour pénale internationale et, plus récemment, des projets Nord Stream 2 et Turk Stream.

Par principe, l'Union européenne s'oppose à ce que des pays tiers recourent à des sanctions contre des entreprises européennes exerçant des activités légitimes. En outre, elle considère que l'application extraterritoriale de sanctions est contraire au droit international. Les politiques européennes devraient être décidées ici, par les Européens, et non par des pays tiers.

Lorsque certains de nos partenaires partagent des objectifs de la politique étrangère et de sécurité commune, il est très utile de coordonner avec eux des sanctions ciblées. Nous en avons vu de nombreux exemples positifs et nous continuerons à nous coordonner là où nous le pouvons. En cas de différends politiques, l'Union européenne est toujours ouverte au dialogue. Mais celui‑ci ne peut avoir lieu sous la menace de sanctions.

Languages: