Delegation of the European Union 
to the United States

Déclaration de la porte-parole sur la situation au Zimbabwe

Bruxelles, 17/01/2019 - 21:57, UNIQUE ID: 190117_18
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la situation au Zimbabwe

L'escalade de la violence qu'a connue le Zimbabwe ces derniers jours a été aggravée par le fait que le personnel de sécurité a fait un usage disproportionné de la force.  Nous attendons du gouvernement zimbabwéen qu'il respecte les droits de l'homme et l'État de droit inscrits dans la Constitution et qu'il veille à ce que les personnes détenues bénéficient d'un procès équitable. L'accès aux services médicaux devrait être accordé aux personnes en détresse. Il est essentiel que les manifestations se déroulent de manière pacifique; la destruction de biens privés ou publics est inacceptable.

Par ailleurs, il y a lieu de rétablir l'accès à l'internet. L'accès à l'information est un droit universel, qui devrait être respecté par le gouvernement conformément à ses obligations constitutionnelles et internationales.

Nous attendons aussi du gouvernement qu'il mène une enquête approfondie sur les morts et les abus de ces derniers jours. Dans ce contexte, les recommandations formulées récemment par la commission d'enquête sur les violences post-électorales sont particulièrement pertinentes et doivent être mises en œuvre d'urgence.

Les autorités zimbabwéennes ont choisi de suivre la voie des réformes. Pour s'assurer que ces réformes s'inscrivent dans la durée, il est essentiel de mettre en place des conditions propices à un dialogue national inclusif, dans le cadre duquel les citoyens puissent exercer leurs libertés de réunion, d'association et d'expression. Les efforts déployés par le Zimbabwe pour promouvoir l'investissement et approfondir les partenariats internationaux ne peuvent être couronnés de succès que si ces exigences fondamentales sont respectées.

Languages:
Équipes éditoriales: