Delegation of the European Union 
to the United States

Afghanistan: déclaration commune de M. Borrell, haut représentant, et de M. Lenarčič, membre de la Commission, sur l’escalade de la violence

Bruxelles, 05/08/2021 - 10:22, UNIQUE ID: 210805_3
Joint Statements

L’Union européenne condamne l’escalade significative de la violence en Afghanistan résultant de l’intensification des attaques perpétrées par les Talibans, notamment l'attaque armée contre le bureau de la MANUA dans la province de Herat, l'attaque à Lashkar Gah et les combats qui ont suivi, faisant au moins 40 victimes civiles, et le tout dernier attentat visant la résidence à Kaboul du ministre de la défense, M. Bismillah Mohammadi, qui a fait 8 morts et au moins 20 blessés. L’UE demande qu’un cessez-le-feu complet et permanent soit conclu de toute urgence pour donner une chance à la paix.

Cette violence gratuite inflige d’énormes souffrances aux citoyens afghans et accroît le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays, à la recherche de la sécurité et d'un refuge. L'offensive militaire des Talibans est en contradiction directe avec leur engagement déclaré en faveur d’un règlement négocié du conflit et du processus de paix de Doha.

Les violations des principes du droit international humanitaire (DIH) et des droits de l’homme, comme les exécutions arbitraires et extrajudiciaires de civils, la flagellation publique de femmes et la destruction d’infrastructures, continuent de secouer le pays, en particulier dans les zones contrôlées par les Talibans. Ces actes pourraient constituer des crimes de guerre et devront faire l’objet d’enquêtes. Les combattants ou responsables talibans coupables de ces actes doivent rendre des comptes.

Languages: